La santé, toujours pas une priorité, malgré les apparences !

La gestion chaotique de la crise sanitaire par le gouvernement crée de l’inquiétude et de la colère alors que, dans le même temps, les vrais problèmes ne sont pas traités. Aujourd’hui, alors que le nombre de malades atteints par la COVID 19 augmente, le système de santé – plus particulièrement l’hôpital – n’a pas la capacité d’assurer pleinement ses missions par manque de moyens. En effet, le manque de personnels et donc de lits ne permet pas d’assurer à la fois la prise en charge des patients habituels et ceux atteints par le Coronavirus.
 
Le Ségur de la santé n’a répondu ni aux attentes des salariés, ni aux besoins de la population. Si les augmentations de salaire – même insuffisantes – sont toujours bonnes à prendre, la première revendication des salariés, l’embauche massive de personnels, n’a trouvé de réponses ni dans les hôpitaux, ni dans les Ehpad(s). Les services du ministère de la Santé ont confirmé la fermeture de 3400 lits en 2019 et ces dernières semaines ; la presse s’est fait l’écho de fermetures de services dans de nombreux hô
pitaux, faute de personnels.
 
Le Plan de Finance de la Sécurité Sociale annoncé hier soir, avec des chiffres trompeurs, masque en fait une poursuite de la réduction des moyens pour notre système de santé. L’essentiel des crédits supplémentaires ont déjà été dépensés du fait des augmentations de salaire déjà validées et par une politique de tests inefficace et très coûteuse. Rien n’est prévu pour l’embauche massive et urgente de personnels absolument indispensable pour répondre aux besoins et améliorer les conditions de travail des professionnels de santé. Par contre, de nouveau, 4 milliards d’euros d’économies sont demandés, soit le même niveau que ce que nous avons connu ces dernières années. Nous sommes donc toujours dans la même logique qui est à l’origine de l’incapacité de notre système de santé à faire face à la crise des mois de mars et avril qui continue et va se poursuivre dans les mois et les années suivantes.
 
La CGT continue de revendiquer un véritable plan de formation et de recrutement de personnels à hauteur de 100 000 emplois dans les hôpitaux, 200 000 dans les Ehpads et de 100 000 dans l’aide à domicile. Elle appelle l’ensemble des salariés et la population à être présente dans toutes les mobilisations à venir, notamment celle du 15 octobre lancée par sa Fédération Santé et Action sociale.
 

LETTRE DE L’UGICT DU 30 JANVIER 2017

 

Veillez aux conditions de travail…
N° 616 – Semaine du 30 janvier 2017
– Billet de la Semaine –

Des réformes qui ne passent toujours pas

conditions de travail
Les réformes du quinquennat de François Hollande ont dégradé les conditions de travail… Ce n’est pas la CGT qui l’affirme. C’est un sondage  BVA pour le site www.mediarh.com publié vendredi 27 janvier qui l’affirme.

Lire la suite

– à lire sur le site –

Lettre ouverte du SNJ-CGT à leurs collègues journalistes américains

journalistes
Chers consœurs et confrères,
Le président des Etats-Unis s’en était pris avec véhémence à Jim Acosta lors de sa première conférence de presse ; Donald Trump avait estimé que la chaîne CNN déversait des « fake news ».

Lire la suite

Réorganisation des implantations chez Nestlé : des emplois menacés en France

carte monde
Les inquiétudes sont grandes parmi les 13 000 salariés de Nestlé en France depuis que la direction a annoncé la mise en place de « Nestlé Business Excellence » (NBE), projet mondial de restructuration de ses activités dans l’ensemble de ses sociétés. La CGT Nestlé France dénonce les suppressions d’emplois à venir.

Lire la suite

1ère Victoire : François Mariani condamné à verser 1 500 euros à un inspecteur URSSAF

justice
L’ex-président de la Chambre de commerce et d’industrie de Vaucluse a été condamné à verser 1500 euros à Philippe Pascal, inspecteur URSSAF.

Lire la suite

Guide du négociateur en prévoyance lourde & complémentaire santé

Guide
prévoyance
L’Ugict-CGT publie un guide prévoyance à destination des administrateurs et des négociateurs.

Lire la suite

4 questions sur la Mutuelle de tracts

Mutuelle de tracts
L’Ugict vient de lancer une Mutuelle de tracts 100% participative, publiquement accessible, et avec des fonctionnalités supplémentaires pour les responsables syndicaux inscrits à syndicoop.fr

Lire la suite

 – ACTUALITÉS –

Explosion des CDD depuis 15 ans

Syndicats et patronat ont repris langue en décembre pour faire un « diagnostic partagé » sur l’épineux dossier, en programmant une série de réunions jusqu’au 15 février, date à laquelle ils décideront de rouvrir ou non les négociations.

Lire la suite

Plan de modulation du temps de travail à la signature chez Dassault

Un projet de modulation du temps de travail sur trois ans, dispositif rendu possible par la loi travail, est sur la table chez Dassault Aviation.

Lire la suite

Mobilisation pour les salaires dans l’énergie

Les salariés de l’énergie sont appelés à la mobilisation et à la grève mardi 31 janvier pour demander l’ouverture d’une « véritable » négociation sur le salaire de base, dont les employeurs ont décidé le gel en 2017.

Lire la suite

Etude sur l’évolution des salaires

Publication de l’étude de la DARES (ministère du Travail) « Les salaires par secteur et par branche professionnelle en 2014 .

Lire la suite

 Campagne sur le droit à la déconnexion
– LA SEMAINE –

L’actu en bref – 30 janvier 2017

Jeudi 26 janvier
  Le numéro un des guides fiscaux, la VO Impôts est présenté à la presse. Qu’est-ce qui change en 2017 ? L’inquiétante histoire du prélèvement à la source, nouvelle baisse de 20 % pour les revenus modestes… Décryptages et analyses pour tout comprendre et ne pas payer un euro de trop. 
Commandez en ligne sur nvo.fr

Mardi 31 janvier
   Les salariés de l’énergie sont appelés à la mobilisation et à la grève mardi pour demander l’ouverture d’une « véritable » négociation sur le salaire de base, dont les employeurs ont décidé le gel en 2017.

Jeudi 2 février
  La CGT a lancé jeudi un appel à la grève des cheminots le 2 février pour défendre le service public ferroviaire, demander l’arrêt des suppressions d’effectifs à la SNCF et du recours à des sous-traitants pour un certain nombre de chantiers.

Mercredi 8 mars
  La CGT appelle dans le cadre d’un collectif unitaire à faire du 8 mars une journée d’action et de grève pour les droits des femmes, avec un temps fort de débrayage à 15 h 40.

– formation –

Retraite : Conséquences des réformes adoptées depuis 1993 et perspectives


Intentions de l’organisation

Former des militants en capacité d’argumenter, à l’oral et à l’écrit, le rétablissement du droit à la retraite dès 60 ans avec une pension nette représentant au minimum 75 % net du salaire de fin de carrière (avec un minimum fixé au SMIC net) pour l’ensemble des salariés, ICTAM compris.

Lire la suite

Communication web : construire et gérer un site avec la plateforme Reference-Syndicale.fr

plateforme
Ce stage s’adresse à tous les militants, qu’ils soient chargés de la communication de leur syndicat ou non. Il s’agit (1) d’appréhender les grandes tendances de la communication web et de se familiariser avec certains outils (réseaux sociaux notamment), et sur le plan pratique (2), de savoir faire vivre un site web au service de l’activité syndicale. Cette formation vous aidera à prendre en main votre site sur la plateforme Reference-Syndicale.fr et à comprendre les enjeux de la communication web, en particulier en direction des jeunes et des ingénieurs et cadres.

Lire la suite

Comprendre les déterminants de l’entreprise et du management

foule
Intentions de l’organisation

Pour la plupart des salariés d’encadrement, dans le secteur privé comme dans la fonction publique, le mal-être au travail, le sentiment de gâchis de ses compétences, de non-reconnaissance ont pris des proportions parfois dramatiques.
Quels sont les déterminants de cette situation ?

Lire la suite

– PLATEFORME DE SITES –
 Reference-syndicale.fr

 

MOBILISATION AUX COTES DES PERSONNELS DE SANTE

L’Union départementale CGT du Val-de-Marne appelle les salarié-e-s à soutenir et à participer à la mobilisation des personnels de Santé, du Médico-social, du Social, le 8 novembre à l’appel de CGT, FO, SUD.

Usagers comme personnels nous sommes tous concernés !

Complétant la loi Bachelot qui a créé les ARS (Agences Régionales de Santé), la loi Touraine entend imposer la « mutualisation » de 850 hôpitaux publics en 135 GHT (Groupements Hospitaliers de  Territoire), dans la continuité des exigences du Capital et de l’Europe.

L’hôpital et ses personnels sont attaqués de toute part. En six ans, ces deux lois ont dévoilé leur objectif : détruire le système hospitalier français.

Ce qui entraine :

1. L’abandon de la proximité des soins pour les patients, la suppression de 16 000 lits et 22 000 postes,  des conditions de travail fortement dégradées, une pénibilité accrue, des burn-out en série, des suicides de soignants. Tous les secteurs de la Protection Sociale sont concernés ; les centres de Sécurité Sociale continuent de fermer ;

2. Les déserts médicaux s’étendent en Ile de France et entraînent obligatoirement une dégradation de la qualité des soins, de la qualité des services rendus aux usagers. Le PLFSS 2017 (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale) vient d’être voté en première lecture au Parlement. Le gouvernement veut faire de nouvelles coupes budgétaires à hauteur de 4 Milliards d’euros. C’est totalement irresponsable au regard de la situation dans tous les domaines de la Santé et de la Protection Sociale. La population va être une nouvelle fois victime des choix du gouvernement qui se détourne de ses obligations en matière de Santé et de Protection Sociale. La baisse et l’éloignement du service rendu à la population, que ce soit en termes de proximité et de qualité des soins, aura un impact direct sur la possibilité de se soigner.

La branche retraites est prévue en excédent et pourtant il n’y a aucune revalorisation des pensions !

L’UD CGT du Val-de-Marne appelle à participer à la mobilisation en Ile-de-France à l’appel de CGT, FO, SUD :

  • Contre le maintien des coupes budgétaires du PLFSS 2017 issues des directives européennes ;
  • Pour des moyens budgétaires à la hauteur des besoins pour toutes les branches de la Sécurité Sociale ;
  • Pour l’abrogation des lois HPST (Bachelot) et Santé (Touraine) ;
  • Pour l’arrêt des fermetures de lits d’hôpitaux et des suppressions de postes ;
  • Pour des moyens (personnels, établissements, …) permettant la satisfaction des besoins de toute la population.

LE CORTEGE PARTIRA A 10 h DE MONTPARNASSE POUR REJOINDRE LE MINISTERE A 11 h.

14, avenue Duquenne, métro Ecole Militaire

ou l’ensemble des secteurs de la santé, du médico-social et les acteurs de la protection sociale participent à un rassemblement.

Etat d'Urgence Sociale