DEPOT DE PLAINTE CONTRE LA MAIRIE DE VILLEJUIF

Ce matin, l’Union Locale CGT de Villejuif-Fresnes-L’Haÿ-les-Roses, le syndicat CGT Ouvriers/Employés et le Syndicat CGT UGICT des Territoriaux de Villejuif ont déposé au tribunal de Créteil une plainte pour discrimination contre la mairie de Villejuif.

Depuis 2015, que ce soit par la volonté de fermeture de la bourse du travail sans négociation, ou par le déni constant de droits aux syndicats des agents de la mairie, l’exécutif et une partie de l’administration se sont placés en tort, recourant à des méthodes qui s’apparentent selon nous à de l’entrave.

Il est temps que cesse le temps de l’arbitraire, du refus de négocier, du refus de traiter les syndicats comme des interlocuteurs légitimes, comme des acteurs de la société civile. Le devoir d’un élu est de discuter avec tous les citoyens, et de faire respecter le principe d’égalité en vigueur dans ce pays, certainement pas de tenter par tous les moyens d’intimider ou de museler, que ce soit par des mesures actives ou en ignorant leurs demandes.

Nos collègues, nos militants, subissent ces pressions depuis trop longtemps.

Il n’est plus envisageable de laisser perdurer une situation où le droit et le principe d’égalité républicains, ainsi que le droit des travailleurs, sont niés par le premier magistrat de la ville de Villejuif. L’exercice du pouvoir n’est pas une excuse pour se soustraire à ses devoirs, à ses obligations ou pour s’extraire du cadre de la loi.

Nous dénonçons le fait qu’un élu recoure à de telles méthodes et nous voyons contraints de saisir la justice.