MOBILISATION LE 5 FEVRIER

Depuis de nombreuses années, les politiques menées au service du capital par les gouvernements successifs génèrent de fortes injustices sociales, territoriales et fiscales. La CGT n’a cessé d’alerter les pouvoirs publics, de mobiliser dans les entreprises et les services contre des reformes régressives et pour une autre répartition des richesses produites dans le pays…

Depuis de nombreuses années, les politiques menées au service du capital par les gouvernements successifs génèrent de fortes injustices sociales, territoriales et fiscales.

La CGT n’a cessé d’alerter les pouvoirs publics, de mobiliser dans les entreprises et les services contre des reformes régressives et pour une autre répartition des richesses produites dans le pays.
Gouvernement et patronat sont restés sourds et sont responsables de la crise actuelle.

Ce ne sont pas les mesurettes récentes annoncées par le gouvernement en réponse au mouvement des gilets jaunes qui répondent aux urgences sociales.

Les 57 milliards d’euros versés aux actionnaires des grandes entreprises démontrent l’ampleur des richesses créées par les travailleurs.

Au-delà des mobilisations des citoyen-ne-s depuis de nombreuses semaines, il est indispensable de construire un rapport de force, notamment par la grève, pour imposer au patronat la redistribution des richesses.L

a CGT appelle les salarié-e-s, les agent-e-s, les jeunes comme les retraité-e-s, les privé-e-s d’emploi à se mobiliser ensemble par la grève et les manifestations pour obtenir :

•    une augmentation du Smic, du point d’indice, de tous les salaires et  pensions  ainsi que des minimas sociaux ;

•    une réforme de la fiscalité : une refonte de l’impôt sur le revenu lui conférant une plus grande progressivité afin d’assurer une plus grande redistribution des richesses et d’alléger le poids de l’impôt indirect (TVA, TICPE) pénalisant les salariés et les ménages, le paiement des impôts en France de grandes sociétés (ex. : GAFA), une imposition plus forte des plus hauts revenus et de la détention de capital ;

•    la suppression des aides publiques aux entreprises (CICE, et exonérations diverses, etc.) qui ne servent ni l’emploi, ni la revalorisation des salaires, ni l’investissement de l’appareil productif et mettent à mal notre protection sociale ;

•    le développement des services publics, partout sur le territoire, en réponse aux besoins de la population, avec des moyens suffisants en personnels pour un bon exercice de leurs missions ;

•    le respect des libertés publiques tel que le droit de manifester remis en cause par le gouvernement.

La CGT appelle à tenir des assemblées générales, sur tous les lieux de travail et dans tous les secteurs professionnels, pour réussir la grève et les manifestations le mardi 5 février 2019 et débattre des suites à construire dans la durée.

Montreuil, le 17 janvier 2019

LA LUTTE PAYE !

Après 6 semaines de grève :

Victoire des 160 travailleurs sans-papiers en Ile de France !

Les 160 travailleurs sans-papiers franciliens en grève depuis le 12 février ont pu, tous ensemble, lever les piquets de grève dès la fin de la matinée.

Cette décision  a été collective comme leur lutte, après engagement écrit des autorités publiques, sur une issue favorable à leur demande de régularisation pour tous.

Cette victoire est à mettre au crédit du courage, de la pugnacité et de la solidarité de tous ces travailleurs unis pour un même combat : leurs droits.

Avec la CGT coordonnée entre territoires et professions, ils se sont organisés pour défendre leurs droits et être reconnus comme des travailleurs à part entière.

D’ores et déjà, une Section Syndicale CGT Intérim est née sur l’Ul de Massy (91), pour accueillir ces nouveaux syndiqués issus de la lutte.

La lutte pour l’égalité des droits entre tous les travailleurs, l’unité du salariat, la solidarité  sont les seuls moyens efficaces pour combattre le dumping social !

Montreuil le 23 mars 2018.

Union Régionale d’Ile de France CGT 263 rue de Paris, case 455, 93514 Montreuil cedex. Téléphone 01 55 82 88 00. Fax : 01 48 51 68 97 e-mail : urif@cgt.fr. Site : www.urif.cgt.fr

Et des félicitations toutes particulières aux camarades qui ont, pendant toute la durée du mouvement, assuré les permanences,  y compris de nuit, auprès des travailleurs mobilisés !

16 NOVEMBRE : TOUS ENSEMBLE !

En conséquence de l’appel à une grande journée de mobilisation le 16 novembre, nous déposerons un préavis de grève pour la journée.

D’ores et déjà, rendez-vous à midi, le 16 novembre au local syndical, pour un départ groupé vers la manifestation à 13h.

Le seul moyen d’y être le plus nombreux possible, c’est d’y aller tous !

UNE VICTOIRE A L’ACTIF DES TERRITORIAUX !

Nous vous avions parlé il y a déjà quelques temps du CNFPT et de l’attaque qu’il subissait de la part du gouvernement qui voulait réduire ses ressources de 10%. Le vote à eu lieu, et c’est une victoire pour les territoriaux puisque les parlementaires ont supprimé l’article 62 du projet de loi de finance !

Hola pour la CGT !

Communiqué de la Fédération CGT des Services publics

 

20151117 - com-presse-1_cnfpt_sans_signature