Réunion Bilatérale : La CGT face à Castex

Suite à la rencontre entre la CGT et le Premier Ministre du 2 septembre 2021, nous réaffirmons notre opposition aux réformes mises en oeuvre ou à venir du gouvernement qui vont précariser davantage les travailleurs. L’occasion également d’exposer les propositions portées par la CGT.

Lors de cette réunion à Matignon, la CGT a réaffirmé son opposition aux réformes régressistes du gouvernement et a porté des propositions concrètes pour sortir de la crise.

Concernant les décisions sanitaires, la CGT rappelle qu’elle est favorable à la vaccination et agit pour un accès plus large et un accompagnement notamment en direction des zones rurales, des banlieues avec des dispositifs collectifs notamment de médecine de prévention et du travail.
La CGT refuse, le passe sanitaire, les reculs en matière de droit du travail qu’il génère et la stigmatisation par la vaccination obligatoire des soignants.

La situation est déjà explosive dans certains hôpitaux ou ehpad par manque de personnels et de moyens. Comment le gouvernement compte accueillir les patients avec des personnels suspendus dans les services ? Cela sera t’il un prétexte supplémentaire à la fermeture de lits ?
Les propositions portées par la CGT :

- Opposition totale à la reprise de la réforme de l’assurance chômage et poursuite de toutes les actions qui ont déjà permis de la combattre et en faire suspendre l’application.
- Opposition totale à toute réouverture de discussions sur la réforme des retraites, pas question d’aller autour d’une table discuter d’un projet d’allongement de la durée ou du recul de l’âge. Par contre, puisque vous voulez parler des retraites, il faut maintenir le régime de retraite des mineurs.

Pour la CGT, il y a plusieurs questions prioritaires sur lesquelles il faut prendre des mesures immédiates, parmi elles l’emploi et particulièrement, l’emploi des « séniors », plutôt que d’envisager de faire travailler les actifs plus longtemps.

Une réflexion sur “Réunion Bilatérale : La CGT face à Castex

  1. Bonjour, aujourd’hui encore nous subissons des pressions en ce qui concerne la vaccination, qui n est pourtant pas obligatoire dans notre métier (animateur) on nous dit que nous devrons payer des tests 50€ de notre poche sinon « vous viendrez dans mon bureau ». Alors que les auto tests sont à 4,20€ et remboursé par la sécurité sociale dans le cadre professionnel. N’y a t il pas une obligation de moyen de la part de notre employeur ? De plus, On nous répond fermement qu’il n’y aura pas de discussion à ce sujet. Comment peut on nous acheter des masques transparents à 7,25 l’unité et refuser de prendre en charge les auto test sachant qu’ils seront remboursés intégralement. Comment faire face alors qu’un animateur vacataire qui ne travaille que le mercredi ou pendant les vacances va devoir débourser 50€ à chaque sortie puisque même à la piscine nous devront montrer un pass ?
    Merci pour vos réponses et votre implication.
    Cordialement,

Laisser un commentaire