PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : Où on en est ?

Depuis début 2014, une participation de l’employeur à la mutuelle des agents de la ville est possible à condition que ceux-ci aient souscrit à une mutuelle labellisée. Le but était d’augmenter le taux d’agents souscrivant à une assurance complémentaire. Lors de l’examen du Rapport sur l’Etat de la Collectivité (REC) en comité technique, nous avons appris que moins de 15% des agents de la ville bénéficient de cette aide. Avant 2014, plus du quart des agents n’avaient pas de mutuelle !  Concrètement, cela veut dire qu’ils n’ont pas accès à certains soins, ou qu’ils se retrouvent sur la paille après une hospitalisation. La prévoyance, qui permet un maintien de salaire en cas de longue maladie, est encore moins souscrite.

Dès nos premières rencontres avec l’adjointe chargée des ressources humaines, celle-ci nous a affirmé la volonté de l’employeur de prendre en charge une assurance prévoyance en plus de la mutuelle dans le cadre de la politique de dé-précarisation. Les négociations devaient commencer au deuxième semestre de cette année. Il y a du retard…

La nouvelle obligation de prise en charge à 50% (au minimum !) va s’appliquer progressivement : au plus tard en 2026 à tous les employeurs publics. Puisque c’est déjà en chantier, allons y directement, sans attendre 2026, pourquoi pas avec un contrat de groupe et une prise en charge qui permettront d’obtenir des tarifs raisonnables et à hauteur de tous les salaires des agents de la ville de Villejuif !

L’exigence de la CGT :

Sur le plan national : Sauvegarde du système de la sécurité sociale par répartition !

Sur le plan local : Mise en place d’un contrat de groupe pour proposer une mutuelle et une prévoyance prises en charge à 75% pour tous les agents de la ville !

ASSEMBLEE GENERALE : LE JEUDI  30 SEPTEMBRE 2021
de 13h30 à 17h, à la BOURSE DU TRAVAIL, 16 rue Jean Jaurès.

Pour rappel : Vous pouvez déposer une HIS par mois, en prévenant votre chef de service 3 jours à l’avance afin de participer. Il doit justifier un éventuel refus. Les HIS sont cumulables sur trois mois (vous pouvez donc poser 3 heures pour cette fois ci). Le temps de trajet n’est pas compris dans la durée de l’Heure d’Information Syndicale. (Article 6 du Décret n°85-397 du 3 avril 1985)

20210913 – Tract Mutuelle et Prévoyance

Laisser un commentaire