Avancements de Grade

Pour la première fois depuis six ans, les organisations syndicales de la mairie de Villejuif ont été invitées à discuter des avancements de grade. La dernière commission de l’année se tenant le 16 décembre au CIG (Centre Intercommunal de Gestion) ces discussions ont pris fin début novembre. Les nouveaux principes de l’avancement de grade sont passés en comité technique le 26 novembre.

Et la CGT a voté contre.

Pourquoi ?

Par la voix de l’administration, l’exécutif nous proposait deux principes qui ne nous convenaient pas : que cette année 30% des agents pouvant bénéficier d’un avancement en bénéficient, et que le fait d’être un encadrant entre dans les critères d’attribution.

Nous, considérant que le point d’indice est de nouveau gelé et que très peu d’avancements ont eu lieu ces dernières années, proposions que cette année seulement, pour rattraper le retard, 100% des agents pouvant bénéficier d’un avancement en bénéficient.

Nous sommes extrêmement déçus de ne pas avoir été entendus sur ce chapitre, car le fait de faire avancer le plus d’agents possible aurait été un véritable signe d’un changement pour les agents de la ville.

Il s’agissait de faire bénéficier 300 agents de cet avancement, au lieu de 100 et on ne nous a même pas expliqué pourquoi ce quota. On nous a bien fait valoir que c’était le double par rapport à 2019, mais nous, nous nous plaignions d’un retard accumulé depuis de nombreuses années, pas seulement 2019. 30%, ça n’est pas plus qu’en 2014…

Les agents devront donc attendre, et ce message fort d’un changement promis, ils ne le recevront pas sur ce dossier.

 

Laisser un commentaire