Attention aux publications sur les réseaux sociaux !

Nous avons été témoins ces derniers temps de pratiques dérangeantes de la part d’agents de la collectivité sur les réseaux sociaux. Aussi, un petit rappel s’impose : Les fonctionnaires sont tenus par un devoir de discrétion, qui fait qu’ils ne doivent pas révéler des informations apprises dans le cadre de leurs fonctions et les diffuser, ni à l’oral, ni à l’écrit, ni sur les réseaux sociaux. 

Les agents publics sont également tenus à un devoir de réserve. Cette obligation, d’origine jurisprudentielle, qui ne figure pas dans le statut général des fonctionnaires, impose à ces derniers d’éviter pendant et en dehors du service toute manifestation d’opinion ou de comportement de nature à porter atteinte à l’image et à la considération du service public et ce quel que soit le média utilisé, le caractère oral ou écrit des propos, le caractère public ou non des propos.

Aussi, même s’il est tentant de mettre en valeur le bon travail effectué dans le cadre de son service et de manifester sa satisfaction d’avoir bien fait son travail par un tweet ou de fustiger une incivilité par une publication Facebook mordante, c’est potentiellement punissable. Si un particulier se sent lésé par cette publication et attaque l’employeur, celui-ci serait fondé à se retourner contre l’agent et à ne pas lui accorder la protection fonctionnelle. A tout le moins, il vaut mieux ne pas encourager cette pratique.

Par ailleurs, nous tenons à souligner qu’il peut être dangereux de s’afficher comme un agent public sur sa page Facebook, où des informations personnelles peuvent être accessibles.

La prudence est de rigueur.

Laisser un commentaire