Les promesses n’engagent que ceux qui y croient…

La mémoire est une chose fragile, et il est parfois bon de l’entretenir en se replongeant non dans les paroles qui s’envolent mais dans les écrits qui restent… Et comme Internet est l’un des remèdes à l’amnésie, nous avons retrouvé ce qu’entre les deux tours certains, qui rejoignirent ensuite l’Union Citoyenne, adressaient aux agents municipaux de la ville :


Villejuif, le 11 mars 2014

Mesdames et Messieurs les employés municipaux de Villejuif,

Nous connaissons votre attachement à notre ville et au Service Public, et vous en félicitons. Nous savons aussi à quel point certains d’entre vous peuvent se sentir sous-estimés, peu écoutés, incompris et que votre disponibilité, votre santé même s’en ressentent.

Demain, il nous faudra conserver le meilleur de votre travail passé, et aller de l’avant. Votre bien-être au travail est la première condition pour que les Villejuifois bénéficient d’un meilleur Service Public. C’est aussi la juste récompense pour les efforts que beaucoup d’entre vous fournissent afin que notre ville progresse.

Si les prochaines élections nous amènent aux plus hautes responsabilités de cette ville, nous réformerons avec vous certaines pratiques managériales qui vous ont trop souvent heurtés. Au cœur du projet que nous proposons aux Villejuifoises et aux Villejuifois, voici les points sur lesquels nous nous engageons pour vous :
• Créer une délégation d’élu « en charge du personnel communal » qui aura à développer l’écoute et la médiation.
• Rétablir le respect, la politesse et la confiance entre les élus, les cadres et les salariés, notamment pour mettre fin aux comportements de rudesse et d’humiliation.
• Mettre en place des procédures claires et transparentes pour les recrutements et les promotions.
• Préciser les missions des uns et des autres en rédigeant pour chaque agent une fiche de poste.
• Mettre en pratique une véritable politique de formation permettant à chacun de progresser.
• Agir contre la privatisation des services et engager des démarches pour faire revenir dans le secteur public la restauration scolaire, la gestion de l’eau, la maitrise d’ouvrage…
• Lutter contre l’emploi précaire.
• Développer les missions du COS (Comité des œuvres sociales) qui doit être au service de tous.
• Donner de réels moyens aux assistantes sociales recevant le personnel communal.
• Mettre à la disposition des agents d’accueil les outils nécessaires à une meilleure diffusion de l’information.
• Veiller à ce que vos conditions de travail (ainsi que les produits d’entretien ou de jardinage que vous utilisez) soient sans danger pour votre santé.

Vous pouvez compter sur nous, comme nous savons pouvoir compter sur vous dans l’intérêt d’un Service Public de qualité pour tous les Villejuifois.

En vous souhaitant le meilleur pour vous et vos proches, nous vous adressons à toutes et tous nos plus chaleureuses salutations.

Natalie Gandais et Mostefa Sofi
Candidats aux élections municipales


C’est sous l’auspice de cette promesse, donc que commença le mandat qui aujourd’hui s’achève. Nous laissons à chacun le soin de mesurer le décalage qui existe entre ces paroles de campagne et les réalités du temps qui a passé… Rappelons simplement la fin du subventionnement du CASC (désigné par erreur sous son ancienne appellation de COS), ou encore la mise en place du RIFSEEP…

Et nous nous excusons que cette source soit ainsi ciblée, mais force est de reconnaître que ces promesses (directement pompées à l’époque sur les revendications de la fédération des services publics de la CGT) furent les seules émises au personnel municipal de la part d’un parti de l’Union Citoyenne…

On peut pas dire qu’on a pas été un peu déçus.

Laisser un commentaire