Le Premier ministre ne dit pas la vérité

Dans son discours au CESE, pour tenter de rendre présentable le projet de retraite universelle par points et faire cesser la légitime mobilisation de millions de citoyens, le Premier ministre n’a pas hésité à proférer un certain nombre de contre-vérités.

Il nous a semblé important de démontrer, principalement à partir de la situation dans la Fonction publique, le caractère spécieux et même mensonger des arguments brandis par Edouard Philippe.

En pièce jointe le 4 pages argumentaires Fonction publique

Source : Fédération CGT des Services Publics.

Laisser un commentaire