POUR LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA PAIX DU 21 SEPTEMBRE 2019 (COMMUNIQUÉ COMMUN CGT ET MOUVEMENT DE LA PAIX)

La CGT et le Mouvement de la paix s’inscrivent dans la réussite des différentes et multiples initiatives organisées partout en France à l’occasion de la Journée internationale de la Paix, le 21 septembre 2019.

Cette année, l’ONU a placé cette journée sous la double thématique « action climatique, action pour la paix ».

Pour nous, la justice sociale, les enjeux de démocratie dans tous les secteurs de la vie sociale et professionnelle, les enjeux climatiques, environnementaux et de biodiversité sont constitutifs de la construction de la paix.

À l’heure où sur la planète de nombreux conflits armés sévissent, où des politiques détruisent l’environnement, où le libéralisme économique fait fi des enjeux climatiques et de biodiversité, la CGT et le Mouvement de la Paix réaffirment à l’occasion de la journée du 21 septembre que des alternatives pour la paix et le climat doivent se construire.

Notre action commune porte aussi l’exigence du respect des droits humains et des conventions internationales du travail édictées par l’OIT. La justice sociale est, elle aussi, un facteur de paix. En France, cela appelle à la préservation d’acquis comme la sécurité sociale et le droit à vivre dignement de son travail ou de sa retraite, au respect du droit de grève et de manifestation.

Nous réaffirmons l’urgence du désarmement nucléaire, l’arrêt de la prolifération des armes. Cela libèrerait des ressources financières gigantesques et aussi des ressources intellectuelles et scientifiques considérables dont a tant  besoin l’Humanité pour faire face aux enjeux de notre temps.

La CGT et le Mouvement de la Paix s’inscrivent dans la volonté réaffirmée par les 150 organisations du collectif  National des marches pour la paix d’organiser des initiatives publiques dont les marches pour la Paix dans le plus grand nombre possible de communes en France et de faire converger les actions autour du slogan : « Agissons ensemble pour la paix, le climat, la justice sociale, les droits humains et le désarmement nucléaire ».

Montreuil, le 17 septembre 2019

Laisser un commentaire