POUR STOPPER LA REGRESSION SOCIALE : TOUS ET TOUTES DANS L’ACTION

Depuis moins d’un an, les réformes ultralibérales s’amplifient en France. Après les lois Macron, les réformes de l’assurance chômage et de la formation, la réforme du Bac instituant une sélection à l’entrée à l’université, les négociations sur le statut des cadres …

Le Gouvernement et sa majorité parlementaire s’enferment dans une remise en cause profonde de notre modèle de société. Leurs but est d’instaurer par la force une société toujours plus injuste, toujours plus inégalitaire parce qu’uniquement tournée vers l’enrichissement des plus riches, vers la satisfaction du grand Patronat et du Medef !

Salariés, privés d’emploi, retraités, jeunes sont constamment mis en opposition, traités avec un mépris sans précédent ! Non les retraités ne sont pas des nantis, les fonctionnaires des privilégiés, les personnes mises au chômage des assistés ! Ce calcul politicien d’opposer les uns et les autres est utilisé pour ne pas parler du fond : la nécessité d’une répartition des richesses créées par le travail aux travailleurs et non dans l’évasion fiscale ou les dividendes des actionnaires du CAC 40 ! (56 milliards en 2016).

Ces dernières semaines dans de nombreuses entreprises, des actions avec des grèves et manifestations unitaires ont été organisées.

Les retraités et les salariés des EHPAD étaient mobilisés dans l’unité le 15 mars dernier. Ils étaient des milliers dans les rues. Les uns aspirent à juste titre à vivre avec des niveaux de pensions et les autres à travailler dans des conditions de travail décentes pour le confort des personnes âgées.

Le 22 mars les salariés de la Fonction Publique, les cheminots, ceux du privé et du public étaient en arrêt de travail et en manifestation dans tout le pays.

Le 30 mars, les salariés de chez Carrefour se sont mobilisés contre le démantèlement du Groupe CARREFOUR orchestré pour répondre aux seules exigences de rentabilité des principaux actionnaires.

Depuis le 3 avril, une mobilisation massive des cheminots est engagée.

Et les mouvements d’Air France, d’Aéroport de Paris, du nettoiement public et privé continuent dans toute la France ! Sans parler des facs bloquées !

Toutes ces actions montrent que les salariés, les retraités, les jeunes ne s’en laissent pas conter.
Ils exigent à la fois une autre action politique du Gouvernement et que le patronat réponde à leurs revendications dans les entreprises.

Sur les lieux de travail, il s’agit de se réunir pour décider des formes d’actions à prendre pour participer à la manifestation Parisienne. Mais aussi d’interpeller le patronat à partir des revendications propre à votre entreprise.

La CGT appelle les salariés du privé et du public, la jeunesse et les retraités à participer massivement à la journée d’actions, de grève et de manifestations le 19 avril prochain.

Le 19 avril disons stop à cette politique ! Agissons pour
des solutions de progrès social !

• L’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux.
• Le développement de l’emploi de qualité.
• L’obtention de droits collectifs de haut niveau prévus dans des conventions collectives ou des statuts.
• Le développement d’une industrie propre et créatrice d’emplois, de services publics qui répondent aux besoins des populations.

La CGT vous invite à rejoindre la forte mobilisation unitaire en cours pour construire un rapport de force favorable au monde du travail et mettre un terme à ces politiques de destruction sociale.

Pour être plus fort, il faut être plus nombreux !

Le 19 avril , tous ensemble !
Faisons converger les luttes !

Tous en grève et à la manifestation – 14h00 –
Montparnasse – Invalides

Pour stopper la régression sociale : Toutes et tous dans l’action !

 

Pour soutenir les grèvistes : http://cgt.fr/Soutenez-les-grevistes.html?

Pour imprimer et distribuer ce tract : 20180306 – tract 19 avril

 

 

Laisser un commentaire