EGALITE ? PAS AVEC LE RIFSEEP !

À Villejuif, avec le nouveau régime indemnitaire, l’égalité n’est pas gagnée :

Pas d’égalité salariale, un système de primes copain-copain,

Pas d’égalité face au déroulement de carrière,

De plus en plus de contractuels,

De moins en moins d’agents…

 Un service public qui diminue, or le service public c’est ce qui est censé garantir l’égalité des citoyens !

TOUS ENSEMBLE LE 8 MARS

 AG de 14 h à 15 h 30 au local syndical

Rassemblement devant la maire à 15 h 40

Parce que pour les femmes en France, avec un salaire inférieur de 20% à celui des hommes, c’est comme si elles arrêtaient d’être payées tous les jours à 15 h 40.

Pour :

  • La compensation par la mairie de la journée de carence ;
  • L’intégration de toutes les anciennes primes dans l’IFSE et la suppression de la prime différentielle ; L’abandon de la part variable (CIA) du RIFSEEP pour 2019;
  • La titularisation des contractuel.le.s sur la mairie de Villejuif ;
  • L’augmentation du Point d’Indice pour les fonctionnaires des deux sexes.

 

REFUSONS L’INJUSTICE ! MOBILISONS NOUS !

20180222 – Tratc 8 Mars 2018

2 réflexions sur “EGALITE ? PAS AVEC LE RIFSEEP !

  1. Pourquoi ne pas attaquer en justice l’état ou certains organismes comme le CNRS puisqu’avec le RIFSEEP, l’égalité salariale entre deux agents, quel que soit leur sexe d’ailleurs, à poste et ancienneté égaux, n’est pas garantie? exemple: un informaticien passé IR1 cette année qui touchait auparavant une prime informatique, perçoit avec le RIFSEEP une prime mensuelle beaucoup moins élevée qu’un autre informaticien du même labo passé IR1 un an plus tôt, car autrefois quand on passait IR1, on bénéficiait d’une prime PPRS plus élevée, que celle d’un IR2, alors que maintenant le RIFSEEP garantit juste un maintien du pouvoir d’achat. Comment parler d’égalité salariale entre les hommes et les femmes alors que l’égalité salariale entre les hommes n’existe plus même dans la fonction publique et que par ailleurs on parle de plus en plus de salaire au mérite, qui, étant donné le degré de copinage et de piston de plus en plus prégnant au CNRS ou ailleurs va se traduire par des primes aux copains?

    • Bonjour. Effectivement, attaquer la délibération du RIFSEEP est une démarche en cours. Nous avons déposé un recours gracieux auprès du maire avec la ferme intention de poursuivre cette démarche par une saisine du tribunal administratif en cas de non-réponse. Pour autant, cette affaire concerne tous les agents de la ville et cette démarche aboutira d’autant plus que le maire, convaincu par une forte mobilisation, acceptera de réviser sa copie… Nous devons agir tous ensemble et nous mobiliser contre le régime de terreur qui est en train de se mettre en place.

Laisser un commentaire