RIFSEEP : « Je peux vous l’écrire ! Sans problème ! »

« Je peux vous l’écrire ! Sans problème ! »

Quand nous avons rencontré monsieur le maire, le 4 octobre pour échanger au sujet du RIFSEEP, ça a été le leitmotiv.

« Je peux vous l’écrire ! Sans problème ! »

Les 200 000 € en 2017, puis en 2018 et en 2019 pour le CIA ?

« Je peux vous l’écrire ! Sans problème ! »

L’engagement de ne pas baisser notre régime indemnitaire du tout jusqu’à la fin du mandat ?

« Je peux vous l’écrire ! Sans problème ! »

Le fait que le CIA ne serait pas remis en place avant une refonte complète de l’évaluation ?

« Je peux vous l’écrire ! Sans problème ! »

Et la rencontre s’était conclue sur la promesse d’un courrier co-signé du maire et de l’adjointe en charge des ressources humaines…

On l’attend toujours ! Sans l’attendre, parce que à force, on a l’habitude…

LE RIFSEEP PASSE CE SOIR AU CONSEIL MUNICIPAL
ET NOUS NOUS RASSEMBLONS DEVANT !

SOYONS NOMBREUX !

 


Additif : 90 minutes après la mise en ligne de cet article, les organisations syndicales ont reçu deux courriers, une réponse à nos lettres ouvertes (la première et la seconde), ainsi qu’un autre qui est censé être le courrier promis le 4 octobre… A ceci près qu’il n’est pas co-signé par l’adjointe chargée des Ressources Humaines… Et donc, nous recevons nos réponses le jour du Conseil Municipal, au bout de deux mois, après que tout ait été joué en Comité Technique sur ce dossier… Sans y retrouver la teneur des échanges ou les promesses qui nous ont été faites.

Pourquoi l’élue RH n’a t’elle pas co-signé ce courrier ?

Est-ce qu’on ne prendrait pas un peu les agents de cette ville pour des andouilles ?


 

Une réflexion sur “RIFSEEP : « Je peux vous l’écrire ! Sans problème ! »

Laisser un commentaire