RIFSEEP : Et si on faisait autrement ?

La principale interrogation qu’on nous soumet depuis que nous évoquons le RIFSEEP, c’est : « Mais si c’est la loi et qu’on ne peut pas faire autrement pour augmenter le régime indemnitaire, pourquoi s’oppose t’on à la mise en place du RIFSEEP au prochain conseil municipal ? »

C’est là l’astuce : on ne s’oppose pas au RIFSEEP. Bien sûr la CGT a refusé de signer l’accord dans le cadre des négociations au Conseil National de la Fonction Public, mais on a fort bien compris : le RIFSEEP, c’est la loi et on ne va pas y couper.

Seulement, il va falloir qu’on nous explique pourquoi il est indispensable de mettre en place un CIA à Villejuif alors que nos collègues des collectivités voisines, et notamment du T12 (Grand Orly Seine Bièvre) réussissent à obtenir un RIFSEEP composé seulement d’une IFSE, sans CIA. Pourquoi nous autres à Villejuif on serait traité différemment par rapport aux collectivités voisines ?

On nous dit que le RIFSEEP va résoudre le problème de l’attractivité de la ville qui pour l’instant a du mal à faire des embauches. Pourquoi dans ces cas là relever le régime indemnitaire de seulement 15€ ?

Serait-ce parce que cette augmentation ne serait pas, à terme, la même pour tout le monde ?

Nous demandons la mise en place d’un RIFSEEP avec une augmentation des primes intégrées à l’IFSE, mais pas de mise en place du CIA, au moins pas avant qu’un système d’évaluation clair, transparent et équitable ait été mis en place !

Laisser un commentaire