CT ECLAIR !

A l’issue d’une improbable – parce que non statutaire – « re-convocation » de la séance du 9 novembre, nous avons étudié un document en tout point semblable à celui de la dernière fois, avec une administration qui nous scande que de toute façon c’est la loi et y a pas le choix, et des élus du collège employeur qui nous expliquent carrément qu’il ne peut y avoir de dialogue social qu’avec des gens qui acceptent de discuter – ce qui est tout de même un comble !

Ce que nous pensons du RIFSEEP, nous l’avons écrit ouvertement, au maire et à tout le monde ici, ici et ici.

Nous savons que le RIFSEEP doit s’appliquer à toutes les collectivités (à terme) et qu’il permettra de régler la question des collègues amputés de salaires. Nous savons aussi que les agents du T12 ont obtenu que leur régime indemnitaire augmente grâce au RIFSEEP, sans mise en place du CIA (la fameuse partie au mérite). Nous savons aussi que ce n’est pas l’augmentation de 12€ que le maire nous promet qui va compenser la mise en place de la journée de carence, le gel du point d’indice ou l’augmentation de la CSG.

Ça na pas changé. D’ailleurs nous avons voté contre, ce qui fait que le dossier a été rejeté. Il y a eu aussi 2 voix contre (sur 8) au sein du collège employeur.

Ça, c’était la première phase…

La deuxième phase, c’est aux agents de la construire et c’est à cet effet que nous tiendrons non pas une mais deux assemblées générales :

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU PERSONNEL
VENDREDI 1er DÉCEMBRE

de 9h à 11 h et de 14h à 16h
à la BOURSE DU TRAVAIL
16, rue JEAN JAURÈS

 

 

Laisser un commentaire