STATIONNEMENT DES AGENTS – Un problème de places ?

Décidément le dialogue social, c’est pas le créneau de la mairie de Villejuif.

Le problème est récurrent et faisait partie des revendications du mouvement de grève d’octobre 2015 : pas assez de places sur le parking de la mairie qui, rappelons le, a vocation première d’accueillir les véhicules des agents. C’est pour cette raison qu’il a été construit en 1998, mais depuis il a été rendu partiellement public, on l’a amputé des places nécessaires au fonctionnement du pool de véhicules partagés et du garage à vélos électriques. Donc, un grand nombre d’agents stationnent dans les rues payantes du centre-ville, quand ils arrivent à trouver une place, et ce pour un tarif tout à fait prohibitif (7h par jours, cinq jours par semaine).

Par ailleurs, pour peu qu’on aie une réunion en mairie, il vaut mieux être adepte de la randonnée ou un indécrottable du cyclisme… 120 places de parking pour l’ensemble du personnel, le compte n’y est pas.

Les agents de la ville ont récemment eu à remplir un formulaire – qui aurait dû être travaillé avec les organisations syndicales mais ça n’a pas été le cas – et c’est la restitution des résultats qui était à l’ordre du jour.

Alors bon : si c’était pour nous dire que seule une centaine d’agents s’est fendue d’une réponse, on le savait déjà. Il faut dire que ce questionnaire ne répondait en rien aux attentes des agents. Si c’était pour nous faire comprendre que le but c’est de virer tous les agents le plus vite possible pour « rendre le parking de la mairie à la population par le biais du stationnement payant », on l’avait déjà compris. Si c’était pour obtenir notre caution pour cette opération immobilière lucrative et accepter un recul de nos acquis, c’est raté d’avance. Et si c’est pour nous vendre que tout le monde pourra aller dans un parking souterrain à une centaine de mètres de la mairie, il va falloir nous convaincre que les conditions de sécurité seront optimum et qu’il y aura de la place pour tout le monde…

A part ça, c’était plutôt une réunion constructive puisqu’il est question de refaire un questionnaire, cette fois en travaillant avec nous.

Des fois, le dialogue social à Villejuif, ça rappelle le jeu de l’oie…

Une réflexion sur “STATIONNEMENT DES AGENTS – Un problème de places ?

Laisser un commentaire