LETTRE DE L’UGICT DU 30 JANVIER 2017

 

Veillez aux conditions de travail…
N° 616 – Semaine du 30 janvier 2017
– Billet de la Semaine –

Des réformes qui ne passent toujours pas

conditions de travail
Les réformes du quinquennat de François Hollande ont dégradé les conditions de travail… Ce n’est pas la CGT qui l’affirme. C’est un sondage  BVA pour le site www.mediarh.com publié vendredi 27 janvier qui l’affirme.

Lire la suite

– à lire sur le site –

Lettre ouverte du SNJ-CGT à leurs collègues journalistes américains

journalistes
Chers consœurs et confrères,
Le président des Etats-Unis s’en était pris avec véhémence à Jim Acosta lors de sa première conférence de presse ; Donald Trump avait estimé que la chaîne CNN déversait des « fake news ».

Lire la suite

Réorganisation des implantations chez Nestlé : des emplois menacés en France

carte monde
Les inquiétudes sont grandes parmi les 13 000 salariés de Nestlé en France depuis que la direction a annoncé la mise en place de « Nestlé Business Excellence » (NBE), projet mondial de restructuration de ses activités dans l’ensemble de ses sociétés. La CGT Nestlé France dénonce les suppressions d’emplois à venir.

Lire la suite

1ère Victoire : François Mariani condamné à verser 1 500 euros à un inspecteur URSSAF

justice
L’ex-président de la Chambre de commerce et d’industrie de Vaucluse a été condamné à verser 1500 euros à Philippe Pascal, inspecteur URSSAF.

Lire la suite

Guide du négociateur en prévoyance lourde & complémentaire santé

Guide
prévoyance
L’Ugict-CGT publie un guide prévoyance à destination des administrateurs et des négociateurs.

Lire la suite

4 questions sur la Mutuelle de tracts

Mutuelle de tracts
L’Ugict vient de lancer une Mutuelle de tracts 100% participative, publiquement accessible, et avec des fonctionnalités supplémentaires pour les responsables syndicaux inscrits à syndicoop.fr

Lire la suite

 – ACTUALITÉS –

Explosion des CDD depuis 15 ans

Syndicats et patronat ont repris langue en décembre pour faire un « diagnostic partagé » sur l’épineux dossier, en programmant une série de réunions jusqu’au 15 février, date à laquelle ils décideront de rouvrir ou non les négociations.

Lire la suite

Plan de modulation du temps de travail à la signature chez Dassault

Un projet de modulation du temps de travail sur trois ans, dispositif rendu possible par la loi travail, est sur la table chez Dassault Aviation.

Lire la suite

Mobilisation pour les salaires dans l’énergie

Les salariés de l’énergie sont appelés à la mobilisation et à la grève mardi 31 janvier pour demander l’ouverture d’une « véritable » négociation sur le salaire de base, dont les employeurs ont décidé le gel en 2017.

Lire la suite

Etude sur l’évolution des salaires

Publication de l’étude de la DARES (ministère du Travail) « Les salaires par secteur et par branche professionnelle en 2014 .

Lire la suite

 Campagne sur le droit à la déconnexion
– LA SEMAINE –

L’actu en bref – 30 janvier 2017

Jeudi 26 janvier
  Le numéro un des guides fiscaux, la VO Impôts est présenté à la presse. Qu’est-ce qui change en 2017 ? L’inquiétante histoire du prélèvement à la source, nouvelle baisse de 20 % pour les revenus modestes… Décryptages et analyses pour tout comprendre et ne pas payer un euro de trop. 
Commandez en ligne sur nvo.fr

Mardi 31 janvier
   Les salariés de l’énergie sont appelés à la mobilisation et à la grève mardi pour demander l’ouverture d’une « véritable » négociation sur le salaire de base, dont les employeurs ont décidé le gel en 2017.

Jeudi 2 février
  La CGT a lancé jeudi un appel à la grève des cheminots le 2 février pour défendre le service public ferroviaire, demander l’arrêt des suppressions d’effectifs à la SNCF et du recours à des sous-traitants pour un certain nombre de chantiers.

Mercredi 8 mars
  La CGT appelle dans le cadre d’un collectif unitaire à faire du 8 mars une journée d’action et de grève pour les droits des femmes, avec un temps fort de débrayage à 15 h 40.

– formation –

Retraite : Conséquences des réformes adoptées depuis 1993 et perspectives


Intentions de l’organisation

Former des militants en capacité d’argumenter, à l’oral et à l’écrit, le rétablissement du droit à la retraite dès 60 ans avec une pension nette représentant au minimum 75 % net du salaire de fin de carrière (avec un minimum fixé au SMIC net) pour l’ensemble des salariés, ICTAM compris.

Lire la suite

Communication web : construire et gérer un site avec la plateforme Reference-Syndicale.fr

plateforme
Ce stage s’adresse à tous les militants, qu’ils soient chargés de la communication de leur syndicat ou non. Il s’agit (1) d’appréhender les grandes tendances de la communication web et de se familiariser avec certains outils (réseaux sociaux notamment), et sur le plan pratique (2), de savoir faire vivre un site web au service de l’activité syndicale. Cette formation vous aidera à prendre en main votre site sur la plateforme Reference-Syndicale.fr et à comprendre les enjeux de la communication web, en particulier en direction des jeunes et des ingénieurs et cadres.

Lire la suite

Comprendre les déterminants de l’entreprise et du management

foule
Intentions de l’organisation

Pour la plupart des salariés d’encadrement, dans le secteur privé comme dans la fonction publique, le mal-être au travail, le sentiment de gâchis de ses compétences, de non-reconnaissance ont pris des proportions parfois dramatiques.
Quels sont les déterminants de cette situation ?

Lire la suite

– PLATEFORME DE SITES –
 Reference-syndicale.fr

 

NBI : ON PEUT SUREMENT FAIRE MIEUX

Certains agents de la ville ont sûrement été ravis de découvrir au mois de décembre un courrier qui leur annonçait qu’enfin, ils allaient bénéficier de la Nouvelle Bonification Indiciaire (NBI), que les organisations syndicales réclamaient régulièrement depuis le mois de Mars 2015.

Les fonctionnaires occupant des emplois comportant une responsabilité ou une technicité particulière peuvent bénéficier d’une bonification particulière, sous forme de points d’indice majoré supplémentaires. Le nombre de ces points varie selon la fonction exercée. En l’occurrence, c’est la loi pour les agents qui exercent leurs missions en quartiers d’éducation prioritaire…

Il s’agissait donc d’appliquer avec effet rétroactif des dispositions qui dataient du mois de Janvier 2015.

Naturellement, les organisations syndicales demandaient à ce qu’une négociation ait lieu sur la mise en place de cette prime, notamment afin d’éviter les inégalités entre agents qui, d’un quartier à l’autre, alors qu’ils font sensiblement le même métier, touchent ou ne touchent pas cette NBI. Malheureusement, l’état du dialogue social à Villejuif étant ce qu’il est, il n’y a eu au courrier des organisations syndicales ni réponse, ni suite.

Et du coup, ce qui devait arriver arrive : aujourd’hui un animateur d’accueil de loisir gagne plus selon qu’il est dans tel ou tel accueil de loisirs. Dans ces conditions, pourquoi un animateur qui ne touche pas la NBI irait il abonder les effectifs d’un centre où ses collègues la touchent ? Pourquoi un agent ferait-il le même travail que son collègue dans les mêmes conditions en étant moins payé ? Déjà, la grogne monte dans les services… Sans compter que certains, qui devraient la recevoir attendent encore qu’on répare leur oubli…

Encore une copie qu’il va falloir revoir, faute de négociation préalable ou de réflexion.

Quelqu’un n’a pas pris ses bonnes résolutions pour la nouvelle année…

Dialogue Social

32 HEURES : POURQUOI C’EST POSSIBLE ?

 

Les détracteurs du passage aux 32h s’appuient sur l’échec qu’aurait été le passage aux 35h. Pourtant, ce ne sont pas les 35h qui sont en cause, mais la façon dont elles ont été (mal) appliquées.
Nasser Mansouri-Guilani, Docteur en économie et responsable dôlu pe économique à la CGT explique comment, avec les 32h, établir un nouveau mode de développement économique et social.
affiche-32-heures

GAME OF VILLEJUIF – Une Nouvelle Saison !

Game of Villejuif

Franck se tient debout devant la fenêtre de son bureau. Il regrette amèrement que celle-ci ne donne pas sur le parvis de l’église et l’esplanade qui lui donnerait une vraie vue… Il va falloir changer tout ça. Le changement, c’est lui, après tout ! Et il veut avoir une belle vue de son empire. Il a de beaux succès derrière lui. Il est devenu maire avec seulement 17% des voix au premier tour. Il a maté les agents en les coupant les subventions du CASC, puis les syndicats, en passant par dessus l’avis du CHS CT et en refusant tout dialogue avec eux. Il a viré son Directeur Général des Services qui mettait trop de temps à mener les « réformes » et renâclait à « chasser les rouges »… Il a écarté du pouvoir les élus de l’Union Citoyenne qui remettaient en cause sa probité dans l’affaire de la Halle des Sports. Plus rien ne peut l’arrêter, même pas Philippe, maintenant que Laurence l’a quitté (politiquement). Il a impitoyablement évincé tous ceux qui n’allaient pas dans son sens lors des Comités Techniques…

Franck sourit. 2017 sera son année. L’année où la Police Municipale apparaîtra comme une belle affiche de sa puissance dans ses nouveaux locaux, juste à côté de la mairie. Comme s’il était préfet, il pourra prendre tous les matins son café avec le chef des képis. Et les amendes… Ça va rapporter gros. 

Reconstruire la mairie après l’incendie ? Pourquoi faire ? C’est un commissariat qu’il veut ! Pas une maison commune ! Ce sera ça, sa marque !

Et ce qui va rapporter gros aussi, ce sont les réductions de personnel. Il avait promis qu’on mettrait au stage treize animateurs du service enfance… Tant pis pour eux. Il faut bien payer les hauts administrateurs qu’il a renvoyé chez eux, en congé spécial, c’est-à-dire payés à ne plus travailler pour la ville. Ca coûte un bras, pendant cinq ans. Quinze agents à temps plein… Mais ils l’agaçaient, ces directeurs généraux… Ils sentaient… Le Rouge…

Il a éliminé tous ceux qui lui faisaient de l’ombre. Il ne reste plus maintenant, qu’à se débarrasser…

Du service public.

Et après ? 

Les électeurs ?

Jusqu’où ira t’il ?
Y a t’il encore… une limite ?

ATSEM EN LUTTE LE 1er FEVRIER 2017

 

Depuis plusieurs années, les ATSEM se battent pour faire reconnaître leur qualification, et gagner l’amélioration de leur condition de travail.

Ces personnels ne bénéficient d’aucune reconnaissance, que ce soit en termes de niveau de rémunération, de déroulement de carrière, du niveau de pénibilité,
Le tout conduit à une souffrance professionnelle liée à la perte de sens du travail (consignes contradictoires, surcharge de travail, perte de la qualité des missions auprès des enfants et le manque de moyen alloué aux remplacements des absences).

Nous revendiquons :
- La clarification des missions des ATSEM ;
- La résolution du problème de double hiérarchie (Éducation nationale – Collectivité territoriale) ;
- Formation professionnelle tout au long de la carrière et le rétablissement à 1% de la cotisation CNFPT ;
- La titularisation sur des postes ATSEM des « faisant fonction de » ;
- Un déroulement de carrière sur la catégorie B ;
- La reconnaissance de la pénibilité : catégorie active pour tous ;
- La reconstruction de carrière : lors des transpositions des accords JACOB, les ATSEM ont toutes vu leur ancienneté remise à zéro. ;
- Que les collectivités ne suppléent pas à l’éducation nationale qui doit assurer son rôle (remplacement enseignant, AVS) ;
- La titularisation des précaires ;
- La mobilisation des moyens financiers nécessaires au bon fonctionnement dans les écoles dans les collectivités territoriales.
- L e respect des principes statutaires en matière de formation et de pénibilité, à l’inverse de la logique portée par les projets de Compte Personnel de Formation et de Compte Personnel d’Activité ;
- Le minimum Fonction publique à 1 800€ brut mensuels, le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat accumulées depuis 2000, le rétablissement de l’avancement d’échelon à la durée minimale, la revalorisation des grilles et la juste reconnaissance des qualifications, à l’opposé de ce qu’impose le protocole minoritaire PPCR dont nous demandons l’annulation.

 

LETTRE DE L’UGICT DU 23 JANVIER 2017

Mobilisations : l’hiver est chaud malgré tout….
N° 615 – Semaine du 23 janvier 2017
– BILLET DE LA SEMAINE –

Pots de terre et pots de fer

Lanceurs d'alerte
Et si les affaires LuxLeaks ou UBS France, largement médiatisées, dans lesquelles les lanceurs d’alerte, malgré le bien-fondé reconnu de leur intervention, ont finalement été sanctionnés, avaient pour effet de dissuader les salariés des grandes entreprises de dénoncer des faits dont ils ont connaissance ?

LIRE LA SUITE

– À LIRE SUR LE SITE –

Environnement : des actes !

pollution
Pic de pollution, froid record avec menace de rupture d’approvisionnement, nouveau président des États-Unis qui brandit une dénonciation de la Cop 21…

LIRE LA SUITE

La loi Travail est-elle responsable du PSE à la Voix du Nord ? Le décryptage Ugict-CGT


Décidément, faire adopter une loi en force à coup de 49-3 c’est une chose, en assumer les conséquences en est une autre. 6 mois après avoir fait adopter sa loi contre l’avis d’une majorité de français-es et une mobilisation massive, Myriam El Khomri fait encore mine d’en découvrir le contenu…à l’image des dispositions sur les plans sociaux.

LIRE LA SUITE

Conditions de travail à l’hôpital – Les directeurs.trices sont sujets et acteurs

direction hopital
Les médias et les syndicats se font régulièrement l’écho de la souffrance au travail exprimée par les personnels hospitaliers qui dénoncent tout à la fois un manque d’écoute et de considération, la perte de sens de leurs missions et le détournement des valeurs du service public qui fondent leur engagement professionnel. Au premier rang des maux cités, les restructurations/restrictions de moyens décidées par le ministère et ses ARS et mises en œuvre sur le terrain par les équipes de direction.

LIRE LA SUITE

 – ACTUALITÉS –

Le congrès de la CGT-Cheminot appelle à la grève contre le forfait jour à la SNCF

La CGT-Cheminots a élu vendredi 20 janvier un nouveau secrétaire général, Laurent Brun qui prend ainsi la succession de Gilbert Garrel.

LIRE LA SUITE

La CGT demande une commission d’enquête sur l’avenir de la filière aéronautique

Plusieurs centaines de salariés d’Airbus se sont rassemblés jeudi devant l’entrée du site du groupe aéronautique à Suresnes (Hauts-de-Seine), dont la fermeture est annoncée pour 2018, à l’appel de la CGT qui réclame l’ouverture d’une commission d’enquête sur l’avenir de la filière.

LIRE LA SUITE

Onze urgentistes de l’hôpital de Dreux démissionnent en bloc

Onze médecins urgentistes du centre hospitalier Victor-Jousselin de Dreux viennent d’annoncer collectivement leur démission, effective le 1er octobre prochain, pour protester contre leurs conditions de travail « difficilement supportables ».

LIRE LA SUITE

Pôle emploi : 4 syndicats appellent à la grève le 6 mars

Quatre syndicats de Pôle emploi, la CGT, le SNU-FSU, FO et Solidaires, appellent à une grève le 6 mars contre la « transformation » du métier d’indemnisation, la « dématérialisation à outrance », et pour la « défense du service public ».

LIRE LA SUITE

Manifestation contre les suppressions d’emplois à la Voix du Nord

Quelque 200 personnes, surtout des salariés du quotidien, se sont rassemblées mercredi 18 janvier devant le siège de La Voix du Nord, sur la Grand-Place de Lille, pour protester contre le plan social qui prévoit notamment la suppression de 178 emplois.

LIRE LA SUITE

Mobilisation contre l’accord CETA

Le « Stop Ceta-Tafta » qui regroupe en France près de 80 organisations, partis politiques et syndicats (dont la CGT) appelait samedi 21 janvier en France et dans l’Union européenne à une « journée européenne d’actions » contre l’accord de libre-échange entre l’UE et le Canada (Ceta).

LIRE LA SUITE

Presse : Mondadori ouvre un plan de départs volontaires de 30 personnes

Après avoir déjà mené en 2014 et 2015 des plans de départs volontaires qui ont concerné respectivement 30 et 40 salariés, le groupe Mondadori France (environ 750 salariés) a annoncé jeudi 19 janvier en comité d’entreprise le lancement d’un plan de départs volontaires devant concerner 15 postes éditoriaux et 15 postes dans les autres fonctions du groupe.

LIRE LA SUITE

Le « marché » de l’emploi plus ouvert pour les cadres de santé

Une étude de l’APEC publiée le 12 janvier dans le cadre de l’Observatoire du marché de l’emploi indique que les étudiants cadres de santé n’ont apparemment pas de mal à trouver un poste sitôt le diplôme obtenu.

LIRE LA SUITE

Soupçon de corruption : le CCE de Veolia se porte partie civile

Le comité central d’entreprise (CCE) de la branche Eau de Veolia a décidé jeudi 19 janvier de se constituer partie civile dans le cadre de la plainte contre X déposée par la direction pour des faits de corruption active et passive déposée début décembre devant le parquet national financier.

LIRE LA SUITE

Les syndicats de l’Essonne mobilisés pour défendre la bourse du travail

Depuis décembre 2016, sept organisations syndicales sont menacées d’expulsion des locaux qu’elles occupent depuis 33 ans à Évry.

LIRE LA SUITE

Les profs de ZEP mobilisés pour pérenniser leurs moyens supplémentaires

Des centaines de lycéens et de professeurs ont à nouveau manifesté jeudi 19 janvier à Paris et Marseille pour demander la pérennisation des moyens supplémentaires destinés aux lycées de l’éducation prioritaire.

LIRE LA SUITE

Salaires, retraite, emploi au centre des préoccupations

Selon un sondage Ipsos publié lundi 16 janvier, la rémunération, l’âge de départ à la retraite et la sécurité de l’emploi sont les thèmes que les salariés souhaitent voir abordés en priorité lors du prochain quinquennat.

LIRE LA SUITE

On cherche un emploi sur internet mais on le trouve par d’autres canaux

Selon un sondage Ifop pour Pôle emploi publié le 17 janvier, près de 90 % des demandeurs d’emploi utilisent internet pour chercher du travail, mais moins de 20 % trouve un emploi par ce canal.

LIRE LA SUITE

 Campagne sur le droit à la déconnexion
– LA SEMAINE –

L’actu en bref – 23 janvier 2017

Jeudi 12 janvier
  L’APEC publie une étude sur la durée nécessaire à une procédure de recrutement. En moyenne, pour une offre parue sur son site, un peu plus de deux mois suffisent (neuf semaines), mais selon les fonctions et le degré de séniorité du cadre recherché, les situations varient. Cette durée s’explique notamment par le nombre de candidatures reçu par offre publiée. Il atteint 41 en moyenne en 2015 (il était de 44 un an plus tôt).

Mardi 17 janvier
    Depuis 2010, parmi les nouveaux métiers répertoriés par Pôle emploi, sept sur dix appartiennent au domaine du numérique, un secteur qui recrutera 191 000 personnes d’ici 2022, a déclaré la ministre du Travail Myriam El Khomri en ouverture des Rencontres de l’Emploi, un colloque organisé par Pôle emploi.

Mercredi 18 janvier
  Selon un sondage Elabe pour le Laboratoire de la mobilité inclusive, près d’un Français sur quatre (23 %) dit avoir déjà refusé un travail ou une formation faute de moyen de transport pour se déplacer. Ce taux monte à 43 % chez les jeunes, et à plus de 50 % chez les populations les plus fragiles socialement (vivant dans un foyer avec moins de 1 000 euros par mois). Les difficultés d’accès à la mobilité – c’est-à-dire le fait de pouvoir se déplacer au quotidien – sont perçues comme un frein à l’emploi par 86 % des Français.

Jeudi 19 janvier
  En 2014, le revenu salarial annuel, soit la somme de tous les salaires nets perçus par une personne dans l’année, s’est élevé à 20.670 euros en moyenne, selon une récente étude de l’Insee. Selon cette étude, Il s’établissait à 40 455 euros pour les cadres et à 15 282 euros pour les ouvriers.

Vendredi 20 janvier
  Interrogée sur Public Sénat et Sud-Radio, Michèle Alliot-Marie, candidate déclarée à la présidentielle, souhaite « concentrer les fonctionnaires sur les missions régaliennes » et « essentielles », et les priver du droit de grève et de manifestation. Bénéficiant d’un « statut extrêmement protecteur », les fonctionnaires « ont en même temps des obligations qui sont celles d’assurer la continuité absolue du service public » et sa « neutralité absolue », a-t-elle développé. « La continuité ne peut être assurée que s’il n’y a pas de droit de grève », a souligné Mme Alliot-Marie. Elle exclut de la même manière le droit de manifestation. « Il doit y avoir interdiction de l’expression publique de tout choix religieux ou politique », a-t-elle précisé.

Lundi 23 janvier
  Rassemblement à l’appel de la CGT avec conférence de presse sur le thème « justice pour les victimes de Total AZF/Toulouse », à la veille du 3e procès (devant la tour Coupole à la Défense).

Mardi 24 janvier
  Conférence de l’Institut d’histoire sociale CGT sur le thème « L’Etat contre les syndicalistes ? » de 14h à 16h dans le patio Georges Séguy, siège de la CGT, Montreuil. Inscription au 01 55 82 81 13.
  Journée de mobilisation nationale des infirmiers et étudiants infirmiers à l’appel d’un collectif d’organisations syndicales et associatives, notamment pour l’amélioration de leurs conditions de travail. Manifestation du parvis de la gare Montparnasse vers le ministère des Affaires sociales et de la Santé.
  Présentation par le Conseil économique, social et environnemental de son projet d’avis sur « l’évolution de la fonction publique ».
 Publication du nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en décembre 2016.

  Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, invité du Club de la presse sur Europe 1.
Mercredi 25 janvier
  Réunion patronat et syndicats gestionnaires de l’assurance chômage sur les contrats courts.
Jeudi 26 janvier
  Conférence de presse de présentation du guide VO Impôts 2017 .

– OPTIONS –

Options 623 – L’urgence industrielle

Options 623 janvier 17
Vivarte : Les ravages du LBO
Épidémie : Quand les moyens se grippent
Sanofi : Des salariés précaires obtiennent justice
Crise économique : Menace sur la « classe moyenne »
Hec : La Cgt à 42 %, tous collèges confondus !
Conflictualité : La grève, mais pas seulement
Trump : Côtés obscurs de la force
Télétravail : Sortir du gré à gré – Entretien avec Jean-Luc Molins
Encadrement : L’enjeu stratégique d’un nouveau statut
Industrie du ventre : Le Cambodge se protège
Santé au travail : La Belgique au bord du burn-out
Droits syndicaux : Renault-Nissan pointé du doigt
Focus Campagne L’urgence industrielle
Encadrement : La Sncf impose les forfaits-jours
Expertise : Surinvestissement chronique
LoiTravail : C’est maintenant
Droit à la déconnexion : Un guide pour négocier
Évasion fiscale : À quand la fin du laxisme ?
Faucheurs de chaises : On ne s’assoit pas sur la justice fiscale

LIRE LA SUITE

– PLATEFORME DE SITES –
 Reference-syndicale.fr

VICTOIRE AU KREMLIN BICETRE

Il y a peu de temps, nous vous informions de la situation du syndicat des agents au Kremlin-Bicêtre.

2011-local-syndical

La problématique : le local occupé par les syndicats des territoriaux du Kremlin-Bicêtre devant être démoli pour permettre la construction de logements, le maire mettait pour le remplacer à disposition des organisations syndicales un logement, non accessible aux personnes à mobilité réduite, éloigné de la mairie, sans signalétique… FO a dit oui tout de suite, la CGT, se rendant compte que le local n’était pas adapté et très en dessous de ce à quoi les personnels du Kremlin-Bicêtre avaient droit, ont fait de la résistance… Et tout de même passé un bon mois à occuper un local dont l’électricité et l’eau avaient été coupés.

Les négociations ont payé puisque le maire a cédé aux revendications et s’est engagé à leur fournir un local adapté. Dans l’intervalle, le syndicat des agent se réfugie à l’Union Locale du Kremlin-Bicêtre.

La manifestation annoncée pour le 26 janvier est donc annulée !