CNRACL : Un budget 2017 dans la lignée de la Convention d’objectifs et de Gestion (COG) !

retraites-probleme

Lors du conseil d’administration de la CNRACL du 15 Décembre 2016, les administrateur-trice-s CGT ont voté contre le budget de gestion administrative 2017. Ce budget a été construit sur la base de la COG (Convention d’Objectifs et de Gestion), contre laquelle notre composante avait voté.

La composante CGT a, une nouvelle fois, dénoncé les restrictions budgétaires imposées par le gouvernement, ainsi que le non-respect des engagements des ministères de tutelles annoncés lors de la discussion de la COG. Ce budget entraine encore des suppressions d’emplois dans les services gestionnaires, se traduisant par une pression de plus en plus forte concernant les agents qui traitent des dossiers régulièrement compliqués.

Ces réductions d’effectifs font suite à de multiples réformes imposées par le gouvernement et les précédents, qui ont largement complexifié notamment la réglementation.

Alors que les employeurs, hospitaliers et territoriaux, sont amenés à interroger quotidiennement la caisse pour tenter d’informer au mieux les agents, comme le prévoit la loi, ce sont encore des moyens supprimés. Au final, ce sont les agents des collectivités et hospitaliers, qui vont se retrouver à faire les frais de ces restrictions. En effet, de nombreux professionnels ne savent plus à quel moment elles-ils peuvent prétendre à la retraite et avec quel montant. (cf. Lettres électroniques diffusées après chaque CA où les administrateur-trice-s CGT déplorent des situations dramatiques générées par ce manque d’information en direction des agents et en amont de leur départ en retraite)

Pour les administrateur-trice-s CGT de la Caisse, au contraire, il faut pour répondre aux justes attentes des agents sur leurs carrières et sur leur niveau de pensions, en conservant les emplois nécessaires et en créant d’autres. Les limites sont atteintes, et la disposition législative d’informations n’est pas assurée.

Résultat des votes :

  • Employeurs hospitaliers et territoriaux pour (6)

  • CGT et FO contre (6)

  • CFDT Abstention (2)

Source : Fédération CGT des Services Publics

Laisser un commentaire