PASSE LES BORNES Y A PLUS DE LIMITE…

C’est dans la nuit de vendredi à samedi, à l’issue du Conseil Municipal, à deux heures trente du matin que monsieur le maire a choisi de décharger de ses fonctions Bernard Salzentstein, jusque là directeur général des services de la mairie de Villejuif.

Nous avions déjà eu l’occasion de nous exprimer sur le sujet.

Tant sur la forme que sur le fond cette démarche doit interroger toute l’administration.

Virer ainsi quelqu’un presque en douce alors que les conseillers sont en train de replier leurs manteaux, c’est une tactique… Ce n’est pas quelque chose qu’on fait à son corps défendant. On y a réfléchi…

Mais ça c’est la forme…

Sur le fond, le maire qui se sépare de son DGS, ce sont des choses qui arrivent, même si là, les motifs invoqués semblent fort peu reluisants et liés à l’affaire de la « chasse aux sorcières ».

Dont acte.

Nous conseillons au personnel municipal d’exercer strictement son devoir de réserve et de ne surtout pas commenter cette affaire, en aucun cas auprès des élus. Nous conseillons aux agents de la ville de s’en tenir avec eux à des relations polies et de surface, et à les inviter à passer par la hiérarchie et par l’administration pour toute information relative au service. Nous fonctionnons selon un certain nombre de règles et en l’absence d’un DGS, il appartient à chacun de rappeler celles-ci aux élus et de renvoyer les informations vers nos supérieurs pour qu’ils les répercutent à l’exécutif, qui à son tour nous transmettra les objectifs politiques de celui-ci.

Une assemblée générale du personnel est organisée mardi après-midi à 14 h à la Bourse du Travail. Nous y aborderons les suites à donner à cette situation – parmi d’autres sujets (qui garderont le premier plan), dont l’avenir du CASC, les déménagements des services, etc…

Et à Bernard Salzenstein, nous renouvelons notre soutien : personne ne devrait être traité de cette façon.

Laisser un commentaire