Le saviez-vous ? QU’EST CE QUE LE HARCELEMENT SEXUEL ?

Afficher l'image d'origine

Le harcèlement sexuel se caractérise par le fait d’imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle qui :

  • portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant,
  • ou créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante.

Est assimilée au harcèlement sexuel toute forme de pression grave (même non répétée) dans le but réel ou apparent d’obtenir un acte sexuel, au profit de l’auteur des faits ou d’un tiers.

Dans les 2 cas, le harcèlement sexuel est puni quels que soient les liens entre l’auteur et sa victime.

Dans le milieu professionnel, il y a harcèlement sexuel même s’il n’y a aucune relation hiérarchique entre vous et l’auteur des faits (entre collègues de même niveau, de services différents…)

Si l’auteur des faits a eu un contact physique avec vous il peut s’agir d’une agression sexuelle, plus gravement punie.

(Définition de service-public.com)

Ce qui peut passer pour de simples plaisanteries, ou pour cette fameuse gauloiserie invoquée jusque dans les hémicycles peut devenir, très facilement, source d’angoisse, de souffrance et détruire psychiquement une personne.

Mais, comme toujours, il n’y a pas les bons et les méchants, ceux qui seraient des harceleurs et ceux qui auraient la noblesse d’âme nécessaire pour ne jamais l’être. Les choses sont un peu plus compliquées. Il y a des relations entre les personnes et des limites qui sont différentes pour les uns et pour les autres, en fonction des individus auxquels ils s’adressent et du degré d’affectivité que va revêtir leur relation. Il est fort peu probable que qui que ce soit se lève un matin et décidé d’être un harceleur… Malheureusement, les chiffres sont là…

Aussi, dans toutes les situations de la vie courante il est de bon ton de toujours se demander quelles sont les limites, d’éviter de les dépasser. Sur son lieu de travail, il convient de se garder de tout comportement équivoque. En d’autres termes, il faut adapter le type de rapport qu’on entretien à autrui en fonction du lieu dans lequel on se trouve et de l’objectif social qui lui est dévolu… Les personnes ne sont pas censées interagir entre elles de la même façon en boîte de nuit et sur leur lieu de travail – si surprenant que cela puisse être pour certains… Et dans tous les cas s’assurer que son comportement n’indispose pas l’autre est le B.A. BA des relations humaines.

QUELQUES CHIFFRES

80% des femmes salariées considèrent que, dans le monde du travail, les femmes sont régulièrement confrontées à des attitudes ou comportements sexistes (contre 56% des hommes).

Source : CSEP / Avis n°2014-0403-001, L’étude sur les relations de travail entre les femmes et les hommes sur la base d’une consultation des salariés de neuf grandes entreprises françaises 

1 femme sur a été victime de harcèlement sexuel au cours de sa vie professionnelle.

5% seulement des cas ont été portés devant la justice.

 Source : Enquête IFOP pour le Défenseur des droits – mars 2014

Des cas de harcèlement sont dénoncés par 17% des femmes, d’agressions verbales par 8,5% des femmes, d’agressions physiques par 0,6% des femmes, de destructions du travail et de l’outil de travail par 2,2%.

Source : Enquête nationale sur les violences envers les femmes en France (ENVEFF) 2000, in Chiffres Clés 2010, l’égalité entre les femmes et les hommes, encadré p. 56.

 

 

 

Laisser un commentaire