UNE PASSION COMMUNE….

entetement2Si ce que vous cherchez, ce sont des réponses quant à l’avenir des services, surtout dans un contexte de réorganisation sans la houlette du DGS, ou un projet politique clair, alors n’allez pas aux désormais traditionnelles rencontres entre le maire et son personnel… Ce n’est pas là que vous en aurez.

Si les organisations syndicales ont bien été reçues par le maire, vendredi dernier, elles n’ont pas appris grand chose non plus. Reprise du dialogue social, projet de relocalisation des services impactés par l’incendie et les autres étalé sur quatre ans, police municipale… Des 83 postes disparus du tableau des effectifs en 2015, pas un mot.

« Nous n’avons pas les mêmes opinions politiques, mais nous avons la même passion : Villejuif ! »

Pourquoi pas… Mais comment nous, agents de la ville, allons accueillir plus de public (70 000 habitants annoncés) avec moins de bras et moins de moyens ? Qu’est ce qu’on garde ? Qu’est ce qu’on ne garde pas ? Pas un mot là dessus, si ce ne sont de timides remerciements aux jardiniers en attente d’une seconde fleur et des excuses rapides quant à la confusion qui avait régné avant l’été sur le dossier des ATSEM

Passées sous silence, donc, les difficultés de l’été aux Affaires Générales, la fermeture d’une semaine des centres de loisirs. Tout ça, à priori, c’était juste une préparation pour augmenter le service public… En le réduisant ?

Et pour la reprise du dialogue social, la réunion qui était prévue cet après midi avec l’adjointe en charge du personnel (précisons qu’elle était prévue depuis le mois de Juillet) a été annulée pour cause de « manque de fond de dossier ». Dommage : cela traitait du régime indemnitaire, des négociations que nous essayons de mener depuis deux ans, déjà… Pas de fond de dossier ? C’est bien pratique pour ne pas progresser sur un tel dossier…

Reprendre le dialogue social ? On ne demande que ça. Mais nous commençons à avoir le sentiment que quelqu’un se moque un peu de nous…

2 réflexions sur “UNE PASSION COMMUNE….

Laisser un commentaire