LETTRE OUVERTE

FB_IMG_1449813745570Lettre ouverte à Monsieur le Maire de Villejuif,

Un article a été publié le 26 avril par le journal « Le Parisien » relatant les témoignages d’agents sur la façon inacceptable dont ils sont traités, leurs conditions dégradées de travail comme celles d’autres personnels et ce sans motif inhérent à la qualité du service qu’ils rendent.

De votre côté, vous avez été interviewé et dans ce cadre vous avez affirmé ne pas être informé des faits relatés par ces agents.

En notre qualité de représentants syndicaux du personnels, nous vous avons à plusieurs reprises, oralement et par courrier, informé et sollicité sur les conditions de travail de nombreux agents et sur l’ambiance générale délétère à laquelle est confronté l’ensemble des personnels de la collectivité.

Monsieur le Maire, comment pouvez-vous ainsi nier éhontément nos interpellations ?

Nous tenons à démentir publiquement vos affirmations erronées, ne serait-ce que pour faire savoir aux personnels concernés qu’ils ne sont pas seuls, que comme c’est déjà le cas pour beaucoup d’entre eux s’ils le souhaitent nous les accompagnerons et nous battrons à leurs côtés à chaque fois que nécessaire pour que leurs droits soient respectés, pour que la gestion des personnels au sein de la collectivité soit conforme aux droits des travailleurs et aux statuts de la fonction publique territoriale, pour que les valeurs de la république française en matière de liberté d’opinion et de respect des personnes ainsi que les lois qui en découlent soient appliquées.

Non, Monsieur le Maire, vous et vos adjoints n’êtes pas sans savoir qu’un grand nombre de personnels est en souffrance, que ceci est imputable à la façon dont vous, vos adjoints, vos conseillers municipaux, vous comportez vis-à-vis des agents quels qu’ils soient et à commencer par les cadres à toutes les strates de l’organisation hiérarchique de la collectivité.

Non, Monsieur le Maire, dans les faits relayés par « le Parisien », vous ne pouvez pas vous défausser de votre responsabilité sur l’équipe de la Direction générale qui travaille dans un climat et selon des procédures de décision qui la privent des moyens élémentaires nécessaires pour pouvoir garantir des conditions propices à un management favorable au bon fonctionnement de la collectivité.

Nous dénonçons et refusons régulièrement l’absence totale de considération pour les personnels, votre refus systématique de tout dialogue social, la façon dont vous bafouez les instances statutaires pour ce faire. Nous nous battrons pour nous faire respecter collectivement.

Les organisations syndicales.

Laisser un commentaire