Pour la sauvegarde du CASC

CASC FerméTant dans ses prises de paroles lors des différentes manifestations des agents venant défendre leur CASC, que lors de la signature de l’avenant le 23 décembre 2015, le Maire s’est engagé à ce qu’un travail soit fait avec les agents et leurs représentants, pour travailler sur ce que seraient les meilleures prestations à offrir aux agents, notamment en effectuant des comparatifs sur les différents dispositifs d’œuvres sociales.

Le 24 décembre 2015, pour cadeau de Noël,  le Maire et son adjointe chargée des ressources humaines, informaient tous les agents du personnel communal de la prolongation de la convention CASC jusque Fin Août 2016 , en « attendant que l’étude comparative souhaitée [par l’exécutif] entre les différents prestataires soit menée à bien

Ce qui sous-entendait, bien entendu, que si la balance penchait du côté du CASC, celui-ci emporterait la conviction de l’exécutif, qui signerait alors une nouvelle convention avec notre Comité d’actions sociales et culturelles. Encore faut-il que ce travail se fasse, que les négociations reprennent …Et le temps passe. Et le temps presse.

L’objectif, était-il précisé sans ironie ( !), « qu’une solution optimale soit trouvée, afin que plus d’agents aient droit à de meilleures prestations, avec un accès plus facile, et plus transparent à ces dernières ».

Question transparence, à ce stade, nous sommes servis ! En effet, malgré les demandes par écrit tant des organisations syndicales (courrier du 24 février 2016) que du CASC (mails en date des 24 février, 5 mars, 17 mars), sans compter les appels téléphoniques, le silence qui nous est opposé est assourdissant. Quant à la qualité des prestations et leur rapport qualité/prix, nous sommes plus que fiers des offres de notre CASC, qui propose des conditions financières plus avantageuses, notamment pour les plus petits salaires.

C’est pourquoi, lundi 21 mars 2016, à 19h30, avant le Conseil Municipal et durant celui-ci, (rappelons que le Rapport d’orientations budgétaires sera discuté),  nous vous proposons de nous rappeler au bon souvenir de notre employeur. Nous vous convions à nous accompagner pour remettre les 600 pétitions de soutien des agents communaux à leur CASC.

Nous souhaiterions rappeler que nous ne sommes plus au temps des « Bons Maîtres ». Nous ne donnons pas le droit à notre employeur, aussi charmant soit-il, de décider en notre lieu et place.

Comptons sur nous pour être nombreux.

 

Information aux agents CASC 18032016

Vous pouvez vous l’imprimer en PDF et le diffuser !

Creative Commons License
Pour la Sauvegarde du CASC by UGICT is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 4.0 International

2 réflexions sur “Pour la sauvegarde du CASC

Laisser un commentaire