CHSCT Exceptionnel : L’appel du vide

CHSCT Entrave

C’était ce matin la problématique des services relocalisés suite aux incendies de la maire (le 14 novembre 2015) et de la Ludomobile (en juin 2015).

Quelle ne fut pas la surprise des élus des deux collèges du CHSCT quand ils reçurent pour message : « rien n’est fait, nous ne savons pas ce que nous allons faire, ni quand, et le provisoire va durer plus longtemps que prévu ».

Patiemment, les représentants du personnel ont énuméré, les unes après les autres, les problématiques rencontrées par le service courrier, les affaires générales, l’état civil, le service entretien, l’accueil de la mairie, le service du Bureau Municipal / Conseil Municipal, les secrétariats d’élu, la direction générale des services, le service logement, le gardien de la mairie, la Direction des Ressources Humaines, l’espace jeunesse, la police municipale… Sur qui rejaillissent les conséquences des relocalisations provisoires mais qui durent depuis plus de 3 mois. Les agents et les usagers supportent de plus en plus mal ces conditions de travail, d’accueil des publics, .des délais pour les formalités administratives.

Il a été évoqué le non respect des procédures qui oblige à l’expertise des locaux avant la réintégration des personnels et élus suite à l’incendie.

La seule expertise – une analyse de l’air – pour savoir si les locaux de la mairie centrale pouvaient être réinvestis a été diligentée suite à une demande des élus du personnel, après que les agents se soient réinstallés dans les étages de la mairie centrale… Et aucun expert n’était là pour nous l’interpréter… Aucun budget prévisionnel pour envisager des modulaires… Aucun plan d’aménagement… Aucune réflexion sur toutes les problématiques qui affectent donc plus d’une centaine d’agents de la mairie…

Un seul refrain : « On repart de zéro. On y travaille. On devrait en savoir plus rapidement… »

A aucune de leurs questions, ni le collège employeur, ni le collège employés, n’ont obtenu la moindre réponse.

BB CGTOn nous enverra un mail.

A la sortie de la réunion, un membre du collège employeur conseille au collège employés de saisir de plus hautes instances…

Les bras nous en tombent, mais c’est bien ce que nous avions déjà prévu de faire.

Capture

Nous appelons tous les collègues de la mairie de Villejuif en souffrance à cause de leurs conditions de travail à nous saisir : chsct@villejuif.fr

 

2 réflexions sur “CHSCT Exceptionnel : L’appel du vide

Laisser un commentaire