VILLEJUIF : PERSONNELS TOUJOURS EN MOUVEMENT

Un bref résumé des évènements s’impose : Le vendredi 4 décembre, les personnels territoriaux de la ville de Villejuif sont entrés en grève. En effet, les réponses apportées à nos revendications, portées depuis le 8 octobre semblaient insuffisantes, pas seulement aux organisations syndicales (CGT O/E et UGICT), mais à l’ensemble du personnel. Une ultime tentative de négociation le jeudi 3 décembre s’était soldée par la rédaction d’un protocole d’accord. Celui-ci, présenté aux agents, a fortement déplu : aucune garantie concernant le CASC, des critères d’avancement du minima au maxima… Nous y perdions par rapport à l’existant…

Vendredi matin, le personnel s’est rendu en cortège à la mairie pour être reçu par son employeur, Franck LE BOHELLEC.

FB_IMG_1449335082267

Ils apportaient une nouvelle proposition de protocole d’accord qui lui fut remise lorsqu’il vint à la rencontre de son personnel, accompagné de madame Loudière, du directeur général des services municipaux et de la directrice adjointe chargée des ressources humaines. Dans le discours, tout allait bien, si ce n’est que les agents restaient insatisfaits sur la question du CASC. Un engagement de présenter un nouveau protocole fut pris à ce moment là.

IMG_20151204_112923

Vendredi soir, les agents se retrouvaient à nouveau devant la salle du Conseil Municipal tandis que les élus de la majorité politique discutaient du devenir du CASC. A l’issue d’une heure d’attente, monsieur LE BOHELLEC est sorti pour annoncer que la convention du CASC ne serait reconduite que du premier janvier au premier septembre 2016. C’était déjà une avancée…

IMG_20151204_180902

Dès dimanche 6, le maire soumettait un nouveau protocole d’accord, n’incluant pas les modifications portées par le personnel. Communiqué à 15 h 30 aux Secrétaires Généraux des organisations syndicales, il ne comportait aucun des amendements souhaités par les agents. « Une erreur », leur assura-t-on au téléphone. A 23 h, la même erreur se reproduisait dans une énième version du protocole non amendée…

Lundi 7 au matin, les personnels étaient une fois de plus devant la mairie, et reçus par le maire. Encore une fois, les modifications souhaitées sur le protocole d’accord ne purent être intégrées, même après une séance de travail où les secrétaires généraux et quatre agents de la ville furent reçus à nouveau. Après lecture du nouveau document, le personnel décida de ne pas valider la signature de ce protocole d’accord.

IMG_20151207_111253

En effet, il est hors de question d’accepter un document qui sur certains points est en dessous de ce que prévoit la loi, en dessous des droits que nous avons déjà, et qui met en péril notre CASC. Les agents se sont prononcés contre ce protocole d’accord.

 

Ce matin, mardi 8, réunis en assemblée générale, les agents ont décidé la fin de la grève, mais la poursuite du mouvement sous de nouvelles formes, notamment un

RASSEMBLEMENT DEVANT LA MEDIATHEQUE ELSA TRIOLLET

Jeudi 10 décembre à 18h 30

Et nous appelons les usagers des services à nous rejoindre !

Nous, agents de la ville continuerons à nous battre point par point sur nos revendications jusqu’à obtenir satisfaction.

20151207 – lettre à la population 7 déc V2

20151208 – Pétition CASC

Pour en savoir ce qu’en dit la presse : 94Citoyens et Le Parisien

Laisser un commentaire