DECLARATION AU COMITE TECHNIQUE

DECLARATION POUR LA SEANCE PLENIERE CT-CHSCT DU 8 DECEMBRE 2015

 

Nous élus par le personnel pour les représenter au CT et au CHSCT souhaitons à ce titre relayer l’expression de la colère des agents territoriaux.

L’ensemble du personnel alerte et interroge depuis 18 mois sur des conditions de travail et la dégradation du service public.

Il n’a pas été entendu, n’a pas eu de réponse, et fait encore plus grave, a subit une dégradation progressive accrue au fil du temps des conditions sur lesquelles il alertait.

Depuis le 8 octobre 2015, l’ensemble du personnel a décidé de ne plus alerter mais d’interpeller la municipalité au travers de temps de débrayage.

Une délégation a enfin été reçue le 12 novembre et des négociations ont commencé sur divers points non pas tous ceux sur lesquels il y aurait matières à revendications, mais sur ceux les plus urgents pour maintenir les conditions minimales de travail et d’accueil des usagers.

Plusieurs allers et retours ont été fait entre l’employeur et les responsables porteurs des revendications salariales.

Malgré une mobilisation extrêmement forte des personnel, un soutien clairement exprimé de la part d’une partie des usagers, force est de constater que les négociations en cours n’avancent pas.

En effet nous avons reçu une 7eme version d’une proposition du protocole d’accord.

Celle-ci ne reprend aucune des revendications du personnel, voire propose des dispositions qui sont en deçà des textes règlementaires ou des règles en usage au sein de la collectivité, comme par exemple sur les questions des formations des stagiaires et du déroulement de carrière des agents.

Le personnel en AG a décidé de se retirer du processus des négociations puisqu’il est vain, de reprendre le travail afin de ne pas pénaliser les usagers, mais de continuer à se mobiliser non plus sur la base d’un protocole mais pour chacun des points de leurs revendications.

Laisser un commentaire