10 Décembre 2015 : Rassemblement

Le 10 décembre 2015 au soir, les agents de la municipalité étaient devant la médiathèque en compagnie des Villejuifois, des directeurs d’écoles, des enseignants. Nous étions près de deux cent cinquante à avoir fait le déplacement malgré le froid et nous avons entendu les messages de soutien des syndicats d’enseignants, des associations de parents d’élèves, des directeurs d’école, le témoignage d’une agent des crèches qui a résumé les raisons de la colère du personnel : pas moyen de travailler correctement sans les effectifs et les moyens qui vont avec.

FB_IMG_1449813726198

Ci dessous, l’allocution prononcée par Vincent Ginsburger-Vogel (UGICT).

Chers collègues, Amis Villejuifois,

Nous sommes devant la mairie ce soir parce que le mouvement des agents territoriaux de Villejuif continue. Nadia vous a expliqué les raisons de notre colère. Nous n’avons pas obtenu satisfaction. Le protocole d’accord qui nous a été soumis se contente du minimum patronal (et celui du privé en plus).

Notre mécontentement est fondé et légitime. Si nous sommes en mouvement ce soir, ce n’est pas parce que nous sommes manipulés par quelque parti politique que ce soit.Nous avons commencé notre mouvement social le 8 octobre dernier et suspendu le 8 décembre. Et nous sommes furieux du peu d’écoute dont notre employeur, celui qui prétendait lors de sa campagne « Plus rien ne se décidera sans vous » a fait preuve depuis qu’il a été porté à la tête de la municipalité.

Nous déplorons le spectacle que donne sa majorité fragmentée qui fait tourner en girouette les agents. Un jour c’est noir, le lendemain c’est blanc sans compter au passage toutes les couleurs de l’arc en ciel. En poésie, c’est peut-être très joli, mais pour l’administration d’une collectivité, c’est un cauchemar.Nous n’en pouvons plus de la carence de projet global que ce fonctionnement à quatre têtes induit depuis maintenant bientôt deux ans. Nous avons le sentiment que plus rien n’avance, voire que tout recule.

Avons-nous été entendus ? Non.

Quand la seule réponse du maire dans la presse à notre refus de signer le protocole d’accord, c’est de prétendre que nous sommes manipulés par les communistes, nous pouvons désespérer : Il n’a rien compris ! Il n’a pas écouté ! Ce sont les agents qui décident, et ils disent « non », Monsieur le Maire, cela ne se négocie pas à quelque uns sur un bout de table, les agents ont voté, c’est ça la démocratie !

Alors nous allons continuer. Point par point. Nous allons reprendre le dialogue avec des gens qui ne veulent pas nous entendre,qui font semblant de ne pas comprendre. Qui ont décidé une fois pour toute que nous étions les pantins de leurs adversaires politiques. Qui pensent que nous mentons.Qui sont pétris de préjugés sur les fonctionnaires.Qui pensent que nous inventons la souffrance des agents. Oui, nous allons le faire.

Mais en attendant, nous donnerons à voir. Pas à notre employeur, qui nous méprise par principe quoi qu’il en dise. Mais à la population de Villejuif avec qui nous sommes ce soir, et à qui nous devons un service public de qualité. Alors nous suspendons la grève pour ne pas les pénaliser de cette carence de l’exécutif.

C’est pour Villejuif et ses Villejuifois que les politiques d’austérité, les restrictions budgétaires, la baisse des dotations de l’état et l’arrivée de la métropole vont être les plus dures. Elles nient les besoins des habitants de cette ville et leur désir de participer à l’administration de leur quotidien.

FB_IMG_1449813741871

Ensemble, avec les usagers des services, avec les Villejuifois, nous pourrons progresser et à terme, ramener le maire et ses adjoints à des positions plus raisonnables pour notre service public.

Le mouvement n’est pas mort, le mouvement continue. Nous informons les Villejuifois en diffusant des tracts. Nous allons poursuivre les actions et d’ores et déjà nous vous proposons de nous réunir pour manifester notre colère et notre ras-le-bol de ne pas être entendu devant la salle du Conseil Municipal le mercredi 16 décembre à partir de 19h00.

On lâche rien. On lâche personne.

On ne lâche pas le service public !

On ne lâche pas les Villejuifois !

12366396_10206854520995681_2039410649375199833_n

La presse en a parlé : 94Citoyens

Laisser un commentaire