Solidarité avec les employés d’Air France

UD CGT 94RESOLUTION DE LA COMMISSION EXECUTIVE

L’Union départementale Cgt du Val-de-Marne témoigne de sa pleine solidarité avec les salariés et les syndiqués Cgt d’Air France en garde à vue alors que l’on supprime des milliers d’emplois. La campagne médiatique et l’attitude du gouvernement occultent la seule violence : celle du patronat qui crée la précarité, le chômage menant au burn-out, à la dépression et bien souvent au suicide (par exemple chez Orange, La Poste, Renault, etc.).

Nous exigeons avec les salariés d’Air France :
o Non au plan de licenciements ;
o Arrêt de toutes les poursuites judiciaires ;
o Aucune sanction.

Créteil le 13 octobre 2015

Nous adhérons totalement à cette résolution de la commission exécutive de l’Union Départementale CGT du 94 et tenons à souligner que c’est la même violence qui s’exerce à l’encontre de toutes les catégories socio-professionnelles et des citoyens de ce pays quand on les soumet à un plan d’austérité qui occulte les sommes faramineuses versées « pour sauver les banques », qu’on excite la division de la population en permettant aux discours racistes d’occuper le débat médiatique au dépend de toute réflexion de fond sur les problématiques de notre société, qu’on éloigne la prise de décision du citoyen toujours plus, le soumettant de fait aux décisions de dirigeants qu’il n’a pas élu. C’est le sens de l’ultra-libéralisme que de vouloir que la société n’obéisse qu’à la loi de l’argent et que les hommes s’y soumettent sans arracher la chemise de qui que ce soit.

Les récentes attaques du patronat, des banques et des divers pouvoirs d’argent, toujours justifiées par la loi du profit, ont coûté beaucoup plus cher aux familles de ce pays – sans mentionner même ce qu’elles ont causé dans le reste de l’Europe, et notamment en Grèce, ou du monde – que ne vient de coûter la soit-disant violence des employés d’Air France à ceux qui l’ont subie. Ce n’est pas du tout comparable.

La stratégie du gouvernement Valls, dévoilée par la nature de l’intervention à l’encontre des « voyous » d’Air France, est de faire taire toute opposition au plan d’austérité qu’ils mettent en œuvre dans l’intérêt de cet ennemi soit disant sans visage que le président Hollande désignait comme « la Finance » pendant sa campagne. Il semble que les lignes ont bougé et que l’inimitié ait disparu.

Nous affirmons que le monopole de cette idéologie du profit, ridicule et fatale, n’est pas inéluctable. A nous, tous ensemble de refuser ce projet de société et de nous élever contre lui pour construire une mondialisation au service de tous, une Europe des peuples, et une France exemplaire par ses avancées sociales, comme elle l’a souvent été.

Intersyndicale Air France URIF Air France

Nous constituerons une délégation pour nous rendre à l’assemblée nationale le 22 octobre prochain.

Une réflexion sur “Solidarité avec les employés d’Air France

Laisser un commentaire