Débrayage du 16 octobre (3)

16 octobre 3

Également entendu le 16 octobre. Une adresse aux élus, lue par une de nos militantes :

Nous avons pensé qu’il était important de revenir ensemble sur le contenu de notre engagement professionnel.

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et Généraux adjoint, vous avez devant vous des hommes et des femmes qui travaillent pour subvenir à leur besoin et à ceux de leur maisonnée. En cela ils méritent votre respect.

Vous avez devant vous des hommes et des femmes dotés de compétences professionnelles et la Ville a besoin de compétences professionnelles pour que ses actions se fassent dans le respect de la règlementation en vigueur.

Ces hommes et ces femmes perçoivent un salaire pour un temps de travail bien défini, en échange de leurs compétences. Ils ont le sens du service public et sont dotés de cerveaux qui leur permettent de faire face aux aléas quotidiens de la vie, tout en étant présents à leur poste le lendemain matin.

Vous avez des projets pour cette ville et nous avons les compétences. Nous sommes conscients des conséquences des baisses des dotations de l’état sur le budget de la ville, nous savons que nous pouvons rationaliser notre fonctionnement, mais ne nous demandez pas de faire rentrer un éléphant dans une boîte de conserve. Il nous faut des moyens Monsieur le Maire, pour travailler dans la sérénité, nous concentrer sur vos objectifs et les atteindre. Il nous faut un cadre honnête et protecteur. Aujourd’hui, des services se déchirent, l’absentéisme augmente, certains de nos collègues craquent et sont hospitalisés, d’autres nous parlent de suicide. Ce n’est pas un signe de bonne santé, ça Monsieur le Maire.

Le déni, la répression, le mépris, le mensonge, l’irrespect n’ont jamais produit de la richesse intellectuelle car le respect ne s’impose pas, il se gagne mutuellement. Nous vous donnons des clés Monsieur le Maire, saisissez-les et mettons-nous au travail.

Une réflexion sur “Débrayage du 16 octobre (3)

Laisser un commentaire