CASC : Interruption des négociations

Logo CGT Territoriaux VillejuifUne brève : aujourd’hui se tenait une réunion entre le conseil d’administration du CASC et notre employeur. Un représentant des syndicats était présent (comme chaque fois).

Monsieur Vidal, adjoint au maire chargé des finances a interrompu les négociations sur la nouvelle convention du CASC (arrivée à échéance hier), au motif qu’il refusait de discuter avec les organisations syndicales. Il a exigé que le représentant en question sorte. Le CA du CASC est une émanation de ces organisations…  Monsieur Vidal a quitté la salle. Les élus du CASC, considérant cela comme une volonté délibérée de l’exécutif de retarder les négociations a également quitté les lieux…

Encore un bel exemple de la fluidité du soit disant « dialogue social«  à Villejuif…

8 réflexions sur “CASC : Interruption des négociations

  1. Depuis quand un CE ou un CASC sert de pub à une organisation syndicale ! Vous mélangez les choses à votre avantage, c’est normale que la ville refuse de parler avec un syndicat alors que le CASC doit être indépendant… et que ferez vous quand Vidal ira à l’AG du CASC, vous ferez pareil en le renvoyant de la salle ! Soyez honnete sur ce coup là et rendez le casc independent

  2. Cher « Moi »,
    Vous mélangez tout, par ignorance ou par calcul.
    Le CASC n’est pas un CE, c’est une association loi 1901, fondée par les syndicats de la ville pour assurer aux agents un certain nombre d’activités culturelles, sociales, de loisirs ou de solidarité.
    Il n’a aucune existence statutaires, c’est d’ailleurs un des combat s de la CGT.
    L’indépendance que vous demandez, c’est une indépendances vis a vis des agents de la ville, afin que les œuvres sociales soient entièrement sous la coupe de l’exécutif Le Bohellec/Vidal/Gandais
    En effet, le CASC est aujourd’hui géré par les agents eux-même à travers les administrateurs élus par eux… sur liste syndicale.
    Dois je rappeler que la CGT est particulièrement légitime pour parler au nom des agents de la ville, contrairement à Monsieur Vidal ? En effet, malgré les efforts pathétiques et vains de exécutif, aucun syndicat n’a réussi à présenter de liste face à la CGT lors des dernières élections professionnelles. Et malgré cette absence totale de suspense (une seule liste en présence) , les territoriaux de Villejuif ont envoyé un message très clair à Le Bohellec/Vidal/Gandais en élisant des représentant CGT avec le plus fort taux de participation du département et un des premiers d’Ile de De France.
    Mais nous savons trés bien que toute cette agitation anti-syndicale n’est qu’un pretexte, qui n’a qu’un seul objectif: faire baisser les moyens en direction des agents, comme ne s’en cache plus Vidal: http://villejuifnotreville.fr/2015/10/22/casc/

Laisser un commentaire